Artistes

A
  • DONALD ABAD
    -
    France
    Donald Abad

    Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, Donald Abad aime se décrire comme un artiste néo-romantique multimédia dans le sens où son exploration des nouveaux médias et des technologies numériques est le moyen de créer de nouveaux scénarios à réaliser sous forme de fictions. Ses expériences, qui passent souvent par des épreuves physiques, nourrissent une interrogation sur la disparition de l’œuvre. Il exploite les nouvelles technologies d’information et de communication et utilise son corps, pour transmettre une image et un son, à un public récepteur qu’il n’hésite pas à impliquer physiquement et mentalement. Ses créations vidéo « Diptyque de l’échec », « Notes brutes » et « Corsica rocks » ont été présentées sous forme de projections, de performances et d’expositions. Donald Abad a retrouvé Klaus Fruchtnis dans le cadre du programme M4m et une nouvelle rencontre avec Teddy Larue les a mené vers un projet autour d’un système de positionnement géostationnaire, une fiction qui interrogeait le thème de l’escamotage et de la disparition de l’œuvre. Lauréat des Pépinières pour les programmes Map, Park in progress à Marly-le-Roi en 2005 et 2006, à Saint-Cloud en 2011, à Mons et à Montreuil en 2013.

  • BARIŞ AKKOYUN
    -
    Turquie

    Réalisateur, scénariste et comédien, Baris Akkoyun a été formé comme interprète au Conservatoire de l’Université de Çukurova en Turquie. Ses projets interrogent la notion de libre arbitre et l’indétermination de l’homme à agir face à l’autre. Il écrit le scénario d’ « Eza », court-métrage qu’il réalise en 2015 et qui sera présenté à l’occasion de la 12ème édition du programme Jeune création vidéo-cinéma. Ce film a été montré pour la première fois à Istanbul, dans le lieu alternatif Arthere, bouleversant un public profondément touché.

  • GIZEM AKSU
    -
    Turquie
    Gizem Aksu

    Danseuse contemporaine et chorégraphe, Gizem Aksu s’intéresse aux connexions entre l’art, la politique et la philosophie, mais également, d’un point de vue théorique et pratique, aux performances sur l’image de soi. Ses recherches sur l’individu, questionnent les notions de temps et d’espace, dans lesquels le corps en devenir doit s’imbriquer et s’adapter à la relation entre la micropolitique du soi et la macropolitique du système, le tout dans un chaos. Depuis 2009, elle participe à plusieurs festivals internationaux et biennales en tant que performeuse (Hollande, Allemagne, Turquie). Récemment, elle a été invitée par Ann van den Broek (Ward/waRD) et par Meg Stuart à l’occasion de son nouveau projet de recherche « Closer » à Vienne. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • RODOLPHE ALEXIS
    -
    France
    Rodolphe Alexis

    Depuis 2004, l’artiste sonore Rodolphe Alexis développe un travail audio qui s’inscrit dans une filiation de la musique concrète où face au phénomène vibratoire, l’écoute et les dispositifs de captation-transduction sont les vecteurs principaux de la création. Cette approche peut prendre la forme d’une performance ou d’une installation in-situ, une composition radiophonique et électroacoustique. Son travail a été présenté dans les Serres tropicales du Muséum national d’Histoire naturelle à Paris. Depuis 2008, il développe un usage personnel du field recording et de la phonographie, notamment naturaliste. Rodolphe Alexis a collaboré avec des festivals, des artistes et des institutions. Fondateur associé des éditions Double-Entendre - Vibrö, il intervient également au sein du duo OttoannA au Camberwell College of Arts, au Palais de Tokyo, à la Columbia University, MUDAM Luxembourg et au Centquatre dans le cadre des Présences Electroniques. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Pannonhalma, à Nottingham en 2012 et à Mons en 2013.

  • LORENA ALVAREZ
    -
    Espagne
    Lorena Alvarez

    Lorena Álvarez y su Banda Municipal est un groupe de musique folk qui revisite des chansons traditionnelles populaires espagnoles. Actuellement, le groupe présente un EP enregistré au Circolo de Bellas Artes de Madrid, intitulé « Dinamita ». Leur musique est inspirée du Paso Doble et des musiques sépharades dans une structure pop. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Huesca en 2014 en partenariat avec le festival Periferias, le groupe a été accompagné du chœur Arcadia réunissant des enfants handicapés mentaux et leurs familles.

  • MARIA ANDREOU
    -
    Chypre
    Maria Andreou

    Diplômée de Lisaa à Paris en 2010 en Arts Appliqués et de la London Metropolitan University en spécialité photographie et vidéo en 2013, Maria Andreou a participé à plusieurs expositions à Chypre, au Royaume-Uni et en Croatie. Elle est l’une des fondatrices de Feminine Traces. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

  • NDOHO ANGE 
    -
    France
    Ndoho Ange

    Artiste performeuse, Ndoho Ange raconte des histoires en dansant. Dans les années 2000, elle se perfectionne en hip-hop et expérimente l’improvisation. Ndoho Ange se forme à la technique de mouvement Dunham qui emprunte à des influences antillaises, subsahariennes, sud-américaines et afro-américaines au centre Free Dance Song. Elle part étudier les danses traditionnelles aux Antilles, où elle rencontre la chorégraphe Léna Blou qui lui enseigne la Technique Ka. Ndoho Ange développe actuellement une recherche chorégraphique sur les mouvements du corps en état de transe. Pour Park in progress à Montreuil en 2014, Ndoho Ange a initié un projet chorégraphique avec deux jeunes danseuses, Ashley Pindi et Leslie Koke en collaboration avec le rappeur Pepso Stavinsky.

  • VIRAG ARANY
    -
    Hongrie
    Virag Arany

    Virag Arany est une danseuse diplômée de l’Académie de danse contemporaine de Budapest et du Centre Chorégraphique National de Montpellier. De sa rencontre avec la danseuse Julia Hadi, Stephane Kozik et Damien Pairon du collectif Livescape est née l’œuvre « Mon usine » qui a évolué en « Bodyscape » et a été présentée lors du festival Periferias dans le cadre d’une édition workshop de Park in progress à Huesca en Espagne. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Pannonhalma en 2012 et à Mons en 2013.

B
  • CHRISTOPHE BAILLEAU
    -
    France
    Christophe Bailleau

    Artiste pluridisciplinaire, Christophe Bailleau développe une composition musicale acoustique avec de la guitare, des percussions et des bruits de voix transformées et mélangées à des sons concrets. Ses œuvres jouent sur l’attente, le silence et la tension. Depuis 2004, ses compositions sont éditées sur différents labels européens : Le cri de la harpe, Stilll, Carte postale Records, Eglantine Records, Annexia Records, Soundscaping, Optical Sound. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2013.

  • SEBASTIAN BELMAR
    -
    Chili
    Sebastian Belmar

    Formateur, chorégraphe et interprète multidisciplinaire Sebastian Belmar a créé et dirige des spectacles pour le Ballet National du Chili, pour le Mesa Arts Center, pour Tanec Praha et collabore comme professeur au sein du département de théâtre de l’Université du Chili. Il crée Circulo, une plate-forme multidisciplinaire des arts du spectacle présente en France, au Chili et en Équateur, ainsi que INMOV, programme de développement d’échanges internationaux de danse. Son travail se construit autour du rapport qu’entretient notre corps à l’espace qui l’entoure et à sa réaction. En 2003, Sebastian Belmar est diplômé en art du cirque de l’Ecole Nationale de Cirque de Rio de Janeiro, en 2006 en étude du mouvement de l’Ecole internationale de théâtre Jacques Lecoq de Paris et en 2009 d’une maitrise d’art en chorégraphie et danse de l’Université de Saint-Denis. Pour l’édition de Park in progress à Montreuil en 2014, Sebastian Belmar a collaboré avec la compositrice et chanteuse Laurence Moletta.

  • JEAN-SÉBASTIEN BERNARD
    -
    France

    Formé au CADASE, Centre audiovisuel de Toulon, Jean-Sébastien Bernard est réalisateur, scénariste, chef opérateur et monteur. Dans ses films, il s’intéresse aux thématiques de la mémoire, de la perte de contrôle et du changement de la personnalité. En 2013, il réalise « Le Hérisson de verre », un court-métrage qui compte à ce jour 43 sélections dont 6 récompenses à l’international. Son dernier film « Phantasms of the Living » est présenté à l’occasion du programme Jeune création vidéo-cinéma.

     

  • DAVID BETHELL
    -
    Royaume-Uni
    David Bethell

    L’artiste David Bethell développe des installations et des performances. Son œuvre s’inspire des paysages et des environnements naturels, et plus spécifiquement traite de l’impact de l’homme sur la nature. David Bethel est le co-fondateur de la Galerie AirSpace qu’il ouvre avec Martin Creed. Au cours du Park in progress à Nottingham en 2012, il a travaillé avec Carl Fransson, Elliot Burns et Sam Spreckley sur le projet d’édition « Ark in progress ».

  • REINHOLD BIDNER
    -
    Autriche
    Reinhold Bidner

    Reinhold Bidner a étudié au Jordanstone College of Art and Design au Royaume-Uni, en animation et médias électroniques et à l'Université des sciences appliquées de Salzbourg le MultiMediaArt, où il enseigne aujourd’hui. Depuis 2006, il travaille dans les domaines de la vidéo, de la photographie et dans le design media. Il a exposé à New York, Dallas, Oslo, Séville, Madrid, Prague, Dresde, Paris et Berlin. Avec Robert Praxmarer il forme le duo artistique 1n0ut. Lauréat des Pépinières pour les programmes Map xxl et Park in progress à Pannonhalma en 2012.

  • MARGUERITE BOBEY
    -
    France
    Marguerite Bobey

    Marguerite Bobey s’exprime au travers de différents média : poésie, vidéo, danse, musique improvisée et arts numériques. A la recherche de métissages, elle a travaillé dans des quartiers populaires, en milieu rural et en Afrique. Dans ses recherches transdisciplinaires, elle a collaboré avec des architectes, urbanistes, anthropologues, forestiers, théologiens, agriculteurs, cheerleaders, rappeurs, chamans… Elle s’intéresse au documentaire, à la poésie du quotidien et utilise à ces fins les outils de l’anthropologie pour proposer une poésie en action. Lauréate des Pépinières pour les programmes Hito en 2010 et Park in progress à Nottingham en 2012.

  • ORENCIO BOIX
    -
    Espagne
    Orencio Boix

    Professionnel de la création, scénariste, réalisateur et monteur, Orencio Boix suit les cours de cinéma à l’Ecole Supérieure d’Art et Spectacle TAI en spécialité scénario. Il travaille le genre documentaire à travers Pyrene PV, une société de production dans laquelle il est scénariste et réalisateur. Orencio Boix combine son rôle de directeur adjoint du Festival Periferias avec l’activité de sa propre société de production Sancta Sanctorum. Il travaille aussi à l’ArtLab Huesca, un laboratoire pour la recherche et le développement de projets artistiques suivant les nouvelles technologies multimédia où il est tuteur du département de vidéo. En 2011, il a été directeur de la 39ème édition du Festival International de Cinéma de Huesca. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Huesca en 2013.

  • CARMEN BOUYER
    -
    France
    Carmen Bouyer

    Diplômée en Design de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en 2012, Carmen Bouyer travaille à l'élaboration de projets durables en ville. A travers l’exploration des formes premières d’agriculture naturelle, elle propose des designs poétiques de jardins nourriciers urbains. Ces potagers forêts accueillent des variétés comestibles, endémiques et sauvages mêlant arbres, arbustes, herbes et légumes. En collaborant étroitement avec des ethno-botanistes, archéologues et fermiers locaux ces jardins se font le relais de l’histoire profonde des lieux où ils s’implantent. Carmen Bouyer travaille également à l’épanouissement de lieux passerelles où peuvent s’échanger les savoirs et savoir-faire entre particuliers au cœur des villes. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Montreuil en 2013.

  • MAYA BRINNER
    -
    Israël
    Maya Brinner

    Danseuse et chorégraphe diplômée de l'Académie de Musique et de Danse et de la Sam Spiegel Film School de Jérusalem, Maya Brinner a commencé sa carrière de danseuse avec le chorégraphe Emanuel Gat pour le « Sacre du Printemps ». Son travail en tant que danseuse a été récompensé deux fois par le Ministère de la Science et de la Technologie israélien, elle a reçu le prix de la Culture, le prix Teva et le Prix d'Amérique – Israël pour ses performances. Depuis 2005, Maya Brinner a développé un travail indépendant en tant que chorégraphe en Israël. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • STÉPHANE BROC
    -
    France
    Stephane Broc

    En 2000, pour le programme Map, il développe un projet de vidéo-danse avec le chorégraphe Bernard Baumgarten à Montréal et il rencontre le chorégraphe Mauro Paccagnella à l’occasion du programme Map aux Subsistances de Lyon. En 2005, la deuxième édition de Park in progress lui donne l’occasion de développer un projet ambitieux avec Mauro Paccagnella, « Jiggery Pokery / Subalina » une pièce créée dans la piscine de Marly-le-Roi avec The Third Person (Steven Dickie, Olivier Flexman), Ajelen Parolin, Mohammed Benaji et l’équipe de natation synchronisée des Yvelines, qui mène à la création du court-métrage « Emerge » primé lors de nombreux festivals. En 2006, pour Park in progress 3, il collabore de nouveau avec Mauro Paccagnella sur la pièce « Siegfried forever » et continue depuis de collaborer avec lui. A l’occasion de ce Park in progress, il rencontre la chorégraphe Louise Vanneste, avec laquelle il présente en 2012 pour l’évènement « 12.12.12 » des Pépinières à la Villa Mallet-Stevens l’installation vidéo « SK ». En 2013, il participe au Park in progress à Montreuil comme musicien dans une performance avec Claudio Stellato. Depuis 2010, il réalise des vidéos pour l’opéra, « La flûte enchantée » (Nuremberg), « Les Indes galantes » (Capitole de Toulouse), en collaboration avec Laura Scozzi, et actuellement « Les cahiers de Nijinsky » (Opéra de Bordeaux) avec Carolyn Sittig. Pour l’édition de Park in progress à Montreuil en 2014, Stéphane Broc a initié une collaboration avec le danseur Mauro Paccagnella et la circassienne Audrey Louwet qui sera poursuivie.

  • ELLIOT BURNS
    -
    Royaume-Uni
    Elliot Burns

    Diplômé de l’Edinburgh College of Art en 2011, le travail d’Elliot Burns est exposé au Royaume-Uni, à Bruxelles et à Athènes. Sa pratique s’attache à la relation entre l’identité nationale et le paysage britannique. Ses œuvres récentes sont des créations numériques et technologiques qui saisissent et révèlent le monde naturel. Il a pris part à une résidence en Thaïlande, en Grèce et au Royaume-Uni. En 2013, il co-fonde le Data & Ethics Work Group, un projet collaboratif d’art et de recherche. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

C
  • MARC CARTANYÀ - INTIMS PRODUCCIONS
    -
    Espagne
    Marc Cartanya

    Marc Cartanyà est un comédien de la jeune compagnie de théâtre Intims Produccions créée en 2012. La compagnie veut développer une forme de théâtre alternatif, dans des espaces de représentation inhabituels à la recherche d’une proximité toujours plus grande avec le public. Marc Cartanyà pratique aussi le théâtre de rue avec les compagnies El Sidral et CQP Produccions. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress-Micronesia à Huesca en 2014.

  • JOSEP R. CERDÀ
    -
    Espagne
    Josep R. Cerda

    Auteur, metteur en scène et acteur de théâtre spécialisé dans la langue catalane, Josep R. Cerdà écrit et met en scène deux pièces : « Hamlet Party », une adaptation libre d’Hamlet de Shakespeare et « Las Normas » (Les règles) qu’il présente à Huesca en 2014 dans le cadre de Park in progress-Micronesia.

  • FRANÇOIS CHAIGNAUD
    -
    France
    François Chaignaud

    Chorégraphe et danseur diplômé du Conservatoire Supérieur de Danse de Paris, François Chaignaud initie des collaborations déterminantes, avec Rumi Missabu, une drag queen de San Francisco, avec le performeur Benjamin Dukhan et avec le cabarettiste Jérôme Marin. En 2012, il participe à la création de « Sacre # 197 » de Dominique Brun. En 2008, François Chaignaud et Cecilia Bengolea fondent la compagnie Vlovajob Pru. Depuis, un dialogue soutenu entre les deux chorégraphes donne vie à des œuvres hétéroclites. Ensemble ils créent « Pâquerette » (2005-2008), « Sylphides » (2009), « Castor et Pollux » (2010) et « Danses Libres » (2010). En 2009, Cecilia Bengolea et François Chaignaud remportent le prix de la révélation chorégraphique de la critique. Entre 2011 et 2013, ils ont été artistes associés à la Ménagerie de Verre à Paris. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Huesca en 2014.

  • MAURICE CHARLES JJ
    -
    Belgique
    Maurice Charles JJ

    Influencé par le compositeur Raymond Murray Schafer et sensible depuis toujours aux arts visuels, Maurice Charles Jj mène une réflexion sur la création de sonorités électroacoustiques avec un saxophone sopranino pour créer une forme de paysage sonore et se référer à la nature. Il mène un travail de recherche transdisciplinaire. Il s’intéresse à l’art visuel, aux installations interactives, à la performance et à la danse contemporaine. Fondateur du collectif One Moment Free Improv, il dirige aussi l’ensemble Dizôrkestra. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2013.

  • WEN CHIN FU
    -
    Taïwan
    Wen Chin Fu

    Wen Chin Fu est une artiste diplômée en musique classique de l'Université Shih Chien de Taipei et de la Royal Art Academy des Pays-Bas. Elle a collaboré avec la chorégraphe Kirstie Simpson, la photographe Maria Rebecca Ballestra et différents groupes de théâtre et de musiciens en Europe. Par la pratique de la performance, elle étudie la réaction de nos sens et de notre corps face à ​​l'environnement et à la musique, en collaboration avec des professionnels de la création et des musiciens, pour ouvrir de nouvelles perspectives sensitives. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • MÉLANIE CHOLET - ENSEMBLE L’ABRUPT
    -
    France
    Mélanie Cholet

    Après une formation au CCN avec Mathilde Monnier (E.X.E R.C.E), elle rejoint les compagnies de William Petit/Sandra Martinez, Anne Le Batard, Yann Lheureux et Serge Ricci. Elle rencontre Laura Scozzi sur des projets plus théâtraux. Elle est également interprète pour Sophie Daviet, Mark Tompkins, Thomas Lebrun, Edmond Russo, Shlomi Tuizer, Rosalind Crisp, et depuis 2002 fait partie de la compagnie ensemble l’Abrupt dirigée par Alban Richard. Elle est intervenante pédagogique missionnée par les compagnies. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • GAYLE CHONG KWAN
    -
    Royaume-Uni
    Gayle Chong Kwan

    Les installations monumentales, les photographies et les projets urbains de Gayle Chong Kwan ont été exposés et produits au niveau international. Artiste de la relation à l’autre impliquée dans les contextes humains, socialement engagée, elle conçoit des évènements, des mises en scène et des espaces immersifs. Dans la ville de Biella en Italie, à travers le programme des Pépinières, Map xxl, Gayle Chong Kwan investit la mémoire collective des habitants. Au cours du Festival della Diferenze organisé par Cittadellarte-Fondazione Pistoletto, Gayle Chong Kwan a installé la « Cisterna dei Ricordi dell'Acqua », sur la Piazza della Cisterna, un lieu d'échanges où les habitants de Biella s’arrêtaient pour lui confier leurs souvenirs liés à l'eau de leur ville. Dans le cadre du programme des Pépinières Map xxl, elle a conçu l’installation sonore « Sognidoro » dans les cabines du funiculaire de la ville de Biella qui diffusait les rêves et désirs exprimés par ses habitants, lesquels entraient en résonance avec ceux des autres passagers. Séduit par sa démarche, Michelangelo Pistoletto a invité Gayle Chong Kwan à poursuivre son travail lors de la Biennale de Venise. Les projets initiés par Gayle Chong Kwan au cours des programmes Map des Pépinières furent diffusés pendant des workshops et des résidences à la Tate Modern de Londres et à la Villette à Paris en 2008. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • PIERRE CLÉMENT
    -
    France
    Pierre Clément

    Artiste de la transdisciplinarité, Pierre Clément réalise des œuvres d’art visuel, notamment des vidéos, des installations et des sculptures. Il est diplômé de l’Ecole Supérieure des Pyrénées site de Tarbes. Il est actuellement représenté par la galerie XPO à Paris. Lauréat des Pépinières pour les programmes Map 2011-2012, Hito en 2010 et Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • MATT COCO
    -
    France
    Matt Coco

    Diplômée de l’Ecole du Louvre et de l’Institut d’Arts Visuels d’Orléans, Matt Coco développe au travers de l’installation, du dessin, de la vidéo et du son, une recherche transversale liée aux champs anthropologiques, architecturaux, littéraires et mémoriels. Son travail consiste principalement en une réponse et une analyse de territoires au travers d’expositions, de résidences en France et à l’étranger, de collaborations avec des artistes de disciplines différentes et de créations sonores empreintes de fictions radiophoniques. La construction d’une histoire ou mémoire possible, la dialectique entre l’œuvre et le spectateur, l’œuvre comme espace de rencontre et de tous les possibles, font de son travail un univers changeant en constante évolution. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Pannonhalma en 2012 et à Mons en 2014.

  • EDUARD COMELLES ALLUÉ
    -
    Espagne
    Edouard Comelles Allué

    Compositeur de musique, Eduard Comelles Allué a étudié les arts visuels et multimédia à l’Université polytechnique de Valencia. Sa musique est représentée par plusieurs labels de distribution tels que Resting Bell (Berlin) et Impulsive Habitat (Portugal). Son œuvre a été montré au Musée de la Reina Sofia à Madrid. Il est le fondateur et directeur d’Audiotalaia, une plate-forme dédiée à la diffusion et à la production de musiques expérimentales en Espagne. A l’Ecole supérieure de design de Valence, il travaille sur un projet de recherche sur les modes d’exposition de l’art sonore et des musiques expérimentales. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress Re-gen Sites à Huesca en 2014.

  • MARIOS CONSTANTINIDES
    -
    Chypre
    Marios Constantinides

    Scientifique et spécialiste des nouvelles technologies, Marios Constantinides vit et travaille à Chypre avec Melissa Garcia Carro. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014, Marios Constantinides a présenté une installation lumineuse in situ, vidéo et chorégraphique.

  • SAMUEL COOK
    -
    Royaume-Uni
    Sam Cook

    Diplômé du Chelsea College of Art en 2011, Samuel Cook étudie actuellement les Beaux-Arts à la Glasgow School of Art. Son travail et sa recherche découlent d’une compréhension humaine et d’une expérience du paysage et de l’environnement. Ses sculptures et œuvres vidéo tiennent du design, de l’architecture, de l’écologie et se réfèrent à un paysage. Récemment, il a participé au programme universitaire SHORTCOURSE de l'organisation artistique et scientifique Cape Farewell au Royaume-Uni. Pour l’édition de Park in progress à Nottingham en 2012, Samuel Cook a collaboré avec David Bethel et Sam Spreckley.

  • LOUIS CRISTIANI ET LOÏCK PERNY
    -
    France
    Louis Cristiani et Loick Perny

    Formés par l’école hip-hop Juste Debout School de Paris, Louis Cristiani et Loïck Perny sont des danseurs imprégnés de la culture hip-hop qui diversifient leur pratique artistique en développant une technique d’improvisation. Ils s’interrogent aujourd’hui sur la théâtralité de la danse, expression qui permet à l’individu d’affirmer une personnalité, mais aussi d’en emprunter d’autres. Lauréats des Pépinières pour le programme Park in progress à Montreuil en 2013.

  • CARMEN CRUZ
    -
    Espagne
    Carmen Cruz

    Championne d’Espagne de gymnastique rythmique, Carmen Rodriguez Cruz a suivi une formation au Centre Andalou de Danse Contemporaine à Séville, au Centre National de la Danse de Paris en danse contemporaine et à l’Institut Rythmique Jacques-Dalcroze en Belgique. Cette artiste développe un parcours singulier qui s’inscrit dans la transdisciplinarité. En 2006, elle a fondé une création collective « Wachtendancecollective » qui a été programmé au festival BXL-Bravo, au Dans Centrum Jette en Belgique en 2006 et au Centre des Arts de Séville en 2007 et 2008. Carmen Rodriguez Cruz reçoit le premier prix au Concours Chorégraphique pour la Paix de l’UNESCO en 2010 à Liège. Elle a été impliquée dans plusieurs programmes des Pépinières, Hito en 2010 M4M en 2012 et Park in progress à Saint-Cloud en 2011, à Mons et à Montreuil en 2013, au cours desquels elle a travaillé avec des artistes de tous les champs de création : Gayle Chong Kwan, Robert Olivan, Daniel Miracle, Denis KoloKol, Claudio Stellato et Klaus Fruchtnis.

D
  • RAPHAËLLE DE GROOT
    -
    Canada

    Depuis une quinzaine d’années, l’artiste transdisciplinaire Raphaëlle de Groot poursuit ses activités de création artistique dans des contextes variés, le plus souvent extérieurs au monde de l’art. Elles lui procurent des occasions de rencontrer des individus de différents milieux (des religieuses dans une communauté, des ouvriers dans une usine de textile, des non-voyants), de collecter des données de toutes sortes (archives, grains de poussière, objets hétéroclites) et de multiplier les expériences de type relationnel (avec des visiteurs de musée, des étudiants d’école d’art, des habitants de lieux divers et des femmes de ménage new-yorkaises). Ces contextes permettent l’échange, le partage, la participation. Il en résulte des signes, des traces, des fragments de récits qui sont à leur tour colligés, organisés et reconfigurés au sein d’expositions présentées dans des structures à vocation artistique. Ses réalisations majeures incluent, entre autre, « 8x5x363+1 », mené en collaboration avec la Cittadellarte-Fondazione Pistoletto à Biella dans le cadre du programme Map des Pépinières. En 2013, Raphaëlle de Groot réalise une performance lors des journées d’ouverture de la 55e Biennale de Venise. L’événement est présenté par la Galerie de l’UQAM et le Conseil des arts et des lettres du Québec sous le commissariat de Louise Déry (lauréate du programme Map des Pépinières). Raphaëlle de Groot a reçu plusieurs distinctions, dont le Prix artistique Sobey en 2012. Elle détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (2007). Artiste invitée par le Département de peinture et dessin de l’Université Concordia de 2012 à 2014, Raphaëlle de Groot enseigne aussi occasionnellement à titre de chargée de cours à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal depuis 2008. Elle est actuellement membre du conseil d’administration du centre Turbine (Montréal), dédié à la création pédagogique. Raphaëlle de Groot est représentée par la Galerie Graff à Montréal et la Z2O Galleria – Sara Zanin à Rome.

  • OLIVIER DE SÉPIBUS
    -
    France
    Olivier de Sépibus

    La découverte du Land Art en 2004, mène Olivier de Sépibus à ouvrir un chantier artistique où installations, performances et photographies interrogent le passage de l’homme dans la nature comme expérience et contexte. Lauréat des Pépinières pour les programmes Hito en 2010 et Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • ARMELLE DEVIGON - COMPAGNIE LLE
    -
    France
    Armelle Devigon

    Chorégraphe reconnue pour ses créations entre danse et art du cirque, qui tendent à réconcilier la nature et l’homme, et interprète en danse contemporaine, Armelle Devigon s’initie aux arts vivants à l’Ecole du Cirque Plume. Elle fonde en 2001 la compagnie de danse LLE et crée diverses chorégraphies accrochées et suspendues à des arbres, notamment dans un platane des Buttes Chaumont. Elle oriente dès lors son travail vers la perception du corps en apesanteur. En 2004, durant sa résidence au domaine départemental de Chamarande, Armelle Devigon initie le projet « Hommages », résultat d’une recherche corporelle et plastique sur le thème de la croissance, autour d’un hêtre pourpre et d’un platane centenaire. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • MONIKA DOLEZALOVA
    -
    République tchèque
    Monika Dolezalova

    Graphiste, dessinatrice et illustratrice, Monika Dolezalova est diplômée de l’Université Jan Evangelista Purkyne. Pour l’édition de Park in progress à Nottingham en 2012, elle a réalisé une performance transdisciplinaire avec Magdaléna Gurská, Mafe Toledo et Irene Liverani.

  • DORIAN LEE
    -
    France

    Réalisateur et scénariste, Dorian Lee est diplômé de l’EMCA (École des Métiers du Cinéma d’Animation) d’Angoulême et des Gobelins à Paris. Avec Léo Schweitzer, il co-réalise « Back Home », sélectionné par les Pépinières et présenté dans le cadre de la 12ème édition du programme Jeune création vidéo-cinéma au FIPA à Biarritz. 

  • DAMIEN DROIN
    -
    France

    Diplômé du Centre National des Arts du Cirque en 2009, Damien Droin allie dans ses créations, un engagement physique intense dans la plus pure tradition circassienne et une écriture émotionnelle presque musicale. En 2010, il fonde la compagnie Hors Surface avec l’auteur et metteur en scène Fabrice Melquiot. Début 2011, il est funambule sur Pagliacci au Teatro alla Scala de Milan. Il crée ensuite le spectacle Boat dont l’ancrage dans l’univers d’Arthur Rimbaud témoigne d’un attachement à la matière textuelle. Cette dimension littéraire est également présente dans le second spectacle « Tetrakys », construit comme un conte slam acrobatique. En tant que lauréat des Pépinières pour le programme Map, il se voit proposer une résidence à Langage Plus en 2015 où il investira le champ des contextes sociaux et humains, au moyen du volet « artshare » qui défend un art ancré dans la vie des communautés urbaines et rurales almatoise, québécoise et multiculturelle. 

  • ISABELLE DUBOIS
    -
    France
    Isabelle Dubois

    Circassienne diplômée de l’école de cirque de Genève, le Théâtre-Cirqule et du LIDO à Toulouse Isabelle Dubois commence par travailler une forme de théâtre de rue. Elle est spécialisée en jonglage et y associe un jeu burlesque dans une grande proximité avec le public. En 2009, elle travaille avec le cirque Romanes et développe en parallèle un projet de compagnie avec Sylvain Pascal pour créer le spectacle « Choses ». Lauréate des Pépinières pour Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • EMMANUELLE DUCROCQ
    -
    France
    Emmanuelle Ducrocq

    Emmanuelle Ducrocq commence sa carrière artistique au théâtre comme comédienne et à l’issue d’une formation en paysage, elle se tourne vers les arts visuels. Le leitmotiv de son travail est la connexion avec l'espace : l'espace scénique, l'espace géographique et l'espace où nous vivons. Ses œuvres prennent généralement la forme d'une installation, d’une création in situ ou d'un système interactif, dans lequel le public est impliqué. Lauréate des Pépinières pour les programmes Hito en 2010 et Park in progress à Nottingham en 2012.

  • BENJAMIN DUFOUR
    -
    France

    Musicien de formation, Benjamin Dufour intègre l'École Supérieure de l'Image d’Angoulême en 2002 au sein de laquelle il mène une recherche plastique, s’intéresse à la matérialité du son et travaille à la mise en forme de son univers musical et conceptuel. Membre du collectif La Mobylette depuis sa création en 2006, il participe à l’organisation d’événements culturels et artistiques transdisciplinaires et contribue à la diffusion des artistes contemporains dans des lieux inhabituels. Dans le cadre de Map (mobility in art process), programme fondateur des Pépinières, Benjamin Dufour a été accueilli par la coopérative Méduse pour une résidence de recherche et de création au Québec en avril 2015. Durant trois mois, il s’est confronté à des domaines très variés appréhendant la géographie, l’histoire et l’héritage complexe de la colonisation en Amérique du nord notamment celui des peuples amérindiens.

     

  • ANTONELLA D’ASCENZI
    -
    Italie
    Antonella D'Ascenzi

    Danseuse, actrice et performeuse, Antonella D’Ascenzi fonde en 1999, la compagnie Residui Teatro à Rome dédiée à la danse et au théâtre dont les spectacles ont été présentés au festival La Alternatival à Madrid et au Trnfest Festival à Lubiana. En 2006, le chorégraphe Khosro Adibi la sélectionne pour participer à l’International Performers Lab, un projet de formation et de création de danse contemporaine dans des espaces urbains. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress Micronesia et Re-gen Sites.

E
  • CHARLOTTE EMILY
    -
    Royaume-Uni
    Charlotte Emily

    Diplômée d’art dramatique et d’art de la performance, Charlotte Emily mène une pratique interdisciplinaire, collaborative et exploratoire sur l'art et joue avec la narration à travers les arts vivants, la performance, l'écriture, l'illustration et la photographie. Elle est inspirée par les règles, les routines et la romance de la vie quotidienne. Elle a reçu le prix European Student exceptionnel de l'année 2009, une bourse Fulbright et a travaillé avec Battersea Arts Centre, Southbank Centre et Artsadmin sur différents projets. Lauréate des Pépinières pour Park in progress à Pannonhalma en 2012.

  • ORIOL ESQUERDA - INTIMS PRODUCCIONS
    -
    Espagne
    Oriol Esquerda

    Comédien et co-créateur de la compagnie Intims Produccions, Oriol Esquerda a étudié le théâtre à Lérida et la mise en scène au Studio Atrium à Barcelone. Il développe une forme de théâtre social de rue pour les adolescents. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress Micronesia à Huesca en 2014.

F
  • RACHEL FARRER
    -
    Royaume-Uni
    Rachel Farrer

    Danseuse, chorégraphe et performeuse, Rachel Farrer écrit actuellement une thèse à l’Université de Bedfordshire au Royaume-Uni sur la danse et la performance. Pour Park in progress à Nottingham en 2012, elle a collaboré avec Emilia Robinson, Evangelia Kolyra et Mafe Toledo pour le projet chorégraphique, accompagné par un manifeste écrit et parlé qui invitait à se questionner sur la danse contemporaine.

  • JIVE FAURY - COMPAGNIE SENS DESSUS DESSOUS
    -
    France
    Jive Faury

    Formé au jonglage, aux arts circassiens contemporains à l’école de cirque de Toulouse Le Lido et à la danse auprès de plusieurs chorégraphes et danseurs, Jive Faury a été lauréat des Pépinières pour l’édition de Park in progress à Saint-Cloud en 2011. Il intègre des compagnies de spectacle vivant où se mêlent différents arts : la Compagnie Jérôme Thomas (jonglerie, danse), la Compagnie Les Apostrophés (manipulation d'objets), la Compagnie Carcara (théâtre, musique, arts visuels), l'ensemble FA7 (musique contemporaine, arts visuels) et la Compagnie Jean-François Zygel (musique classique, jonglerie dansée). Riche de ces expériences, il crée la Compagnie Sens Dessus Dessous à travers laquelle il développe un travail de recherche autour de la manipulation d'objets et la jonglerie chorégraphique.

  • ELISA FERNÁNDEZ ARTETA
    -
    Espagne
    Elisa Fernandez Arteta

    Artiste féministe, Elisa Fernández Arteta s’inspire de l’esprit du mouvement social de la culture libre. Elle conçoit des créations sonores et des vidéos de danse à travers lesquelles elle étudie le corps de l’intérieur, ses sensations et ses pensées, et de l’extérieur, ses mouvements et ses expressions. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • IVÁN FERRER-OROZCO
    -
    Espagne
    Ivan Ferrer Orozco

    Artiste sonore et compositeur de musique, Iván Ferrer-Orozco est diplômé du Conservatoire national de musique et du Centre national d’art de Mexico. Il a reçu le prix du Festival MATA en 2012 à New York, du Festival New Music de San Diego en 2010 et le Seattle Latin American Music Festival en 2008. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

  • CATALINA INÈS FLORIT
    -
    Espagne
    Catalina Ines Florit

    Actrice formée à l’Institut de Théâtre de Barcelone, Catalina Inès Florit travaille avec une compagnie de théâtre de rue, Theatre Fragile. En Espagne, elle a collaboré avec les metteurs en scène Pep Tosar et Andrés Lima. Actuellement, elle s’intéresse à la création et au développement d’une forme de théâtre produit dans des espaces non conventionnels et réalise cela à travers la compagnie AFLEL qu’elle dirige. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress-Micronesia à Huesca en 2014.

  • MARIO FORTE
    -
    Italie
    Mario Forte

    Violoniste et compositeur dans les domaines de la musique contemporaine et Jazz, Mario Forte est diplômé du Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Son premier album, « Walkin' Tribute, Symphonic Project - MFMG Record », sort en 2012 dans lequel il fait jouer ensemble un groupe de jazz et un orchestre symphonique. Mario Forte a travaillé avec plusieurs musiciens comme Richard Bona, Glenn Ferris, Aaron Cruz, Georg Breinschmid et Sergio Krakowski. Il dirige son propre orchestre, String Lab Ensemble et enseigne à la haute école de musique de Lausanne en Suisse. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • MAX FOSSATI - ENSEMBLE L’ABRUPT
    -
    France
    Max Fossati

    Après avoir obtenu le Diplôme d'Etat de professeur de danse, Max Fossati intègre la formation du CNDC d'Angers, puis celle du Centre Chorégraphique National de Montpellier. Il participe depuis 2002 aux projets d'Alban Richard et de Gabriel Hernàndez. Il est invité, depuis 2008, à intégrer le processus d a n s e de Rosalind Crisp. Il a été interprète pour Matteo Moles, Osman Khelili, Odile Duboc et Virginie Mirbeau, Lionel Hoche et Françoise Tartinville. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • CARL FRANSSON
    -
    Suède
    Carl Fransson

    Artiste de la performance, Carl Fransson a collaboré avec David Bethell, Elliot Burns et Sam Spreckley sur un projet performatif, et pour l’édition « Ark in progress » au cours du Park in progress à Nottingham en 2012.

  • KLAUS FRUCHTNIS
    -
    Colombie
    Klaus Fruchtnis

    Chercheur et artiste transdisciplinaire franco-colombien, Klaus Fruchtnis est diplômé des Beaux-Arts de Paris en spécialité art numérique et de la Sorbonne où il a étudié le design technologique et les nouveaux medias. Il s’appuie sur les nouvelles technologies pour développer des projets aux dimensions sociales et politiques, partagés dans la diversité culturelle. Artiste de la relation à l’autre, il n’hésite pas à s’éloigner des lieux habituels de la culture et se confronte à tous les domaines artistiques: photographie, multimédia, dessin numérique, expérimentation médiatique, dans un désir de recherche toujours plus profonde de proximité avec le public. Klaus Fruchtnis implique le public dans chacune de ses pièces créant une relation, un événement participatif où le spectateur devient acteur. Donald Abad et Klaus Frutchnis se rencontrent pour la première fois à l’occasion des Rencontres Européennes de la jeune création, programme M4m et développent ensemble à l’édition de Park in progress à Mons en 2013 la création « Exercice de trigonométrie exploratoire », une fiction multimédia qui interroge le thème de l’escamotage et de la disparition de l’œuvre au travers d’un système de positionnement géostationnaire. Lauréat des Pépinières pour Park in progress à Pannonhalma en 2012, à Montreuil en 2013 et à Huesca en 2014.

  • YOKO FUKUSHIMA
    -
    Japon
    Yoko Fukushima

    Plasticienne, vidéaste et performeuse, l’enfance de Yoko Fukushima est marquée par les jeux d’aventure et la culture insulaire qui lui enseigne la lecture du silence. Son travail repose sur l’observation, la mise en situation et le déplacement de la création d’une forme d’objectivité. Ces éléments construisent une réflexion qui chemine de la matière à l'immatériel. Elle cherche ainsi à esquisser une représentation à travers différents supports. Une de ses performances vidéo a été utilisé pour un symposium sur l’anthropologie au musée du Quai Branly. Elle expose dans les pays de différents continents. Lauréate des Pépinières pour les programmes Hito en 2010, Park in progress à Pannonhalma et à Nottingham en 2012.

G
  • OLIVIER GAIN
    -
    France
    Olivier Gain

    Les réalisations d’Olivier Gain mettent en situation des objets communs sous un angle inhabituel. L’amplification ou la transposition d’une de leurs caractéristiques lui permet de donner une matérialité à des phénomènes ou à des processus non tangibles. Il s’agit de déplacer ces éléments d’un champ de perception vers un autre. Au travers de ses dispositifs, son intention est de confronter le spectateur à des événements habituellement exclus du monde réel ou simplement inaccessibles par nos sens. Cela passe par un travail de transposition, de changement d’état ou d’espace. Ses dispositifs ont souvent recours au son. Ce dernier a une relation directe avec les objets qui composent ses installations. Le son permet de révéler, de donner à entendre ou à voir l’imperceptible. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • ANNA GAÏOTTI
    -
    France
    Anna Gaiotti

    Anna Gaïotti est danseuse, chorégraphe et poète. Son parcours artistique hybride dans les arts visuels et dans le spectacle vivant, lui a permis de figurer en performeuse singulière. Le clown, l’androgyne, le travestissement, le corps-objet sont pour elle des abstractions sexuelles vivantes. Elle est diplômée de l’ENSB-A de Paris en 2009. En 2012-13, elle fait le Master pour chorégraphes « Essais » au CNDC d’Angers (dirigé par Emmanuelle Huynh). En 2014, elle obtient la bourse de LongLifeBurning et participe à DanceWeb festival Impulstanz à Vienne. Anna Gaïotti travaille en solo et développe divers projets transdisciplinaires ; elle danse notamment pour le chorégraphe Mark Tompkins. Anna Gaïotti, lauréate des Pépinières pour Park in progress à Mons en 2014 a collaboré avec le compositeur Sebastian Rivas et le flûtiste Paolo Vignaroli pour l’édition de Montreuil en décembre 2014.

  • PIA ALEJANDRA GALVEZ LINDEGAARD
    -
    Chili
    Pia Alejandra Galvez

    Diplômée de l’Ecole technique supérieure d’architecture de Vallès (Université Polytechnique de Catalogne), Pia Alejandra Galvez Lindegaard vit à Madrid et conçoit des projets architecturaux dans la nature en utilisant des matériaux naturels (bottes de pailles, terre, bois et bambou), des architectures éphémères et utilise la photographie dans la continuité de l'art environnemental. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress Re-gen Sites à Huesca en 2014.

  • MELISSA GARCIA CARRO
    -
    Chypre
    Melissa Garcia Carro

    Danseuse contemporaine, comédienne et professeur, Melissa Garcia Carro a rejoint le Laban Centre de Londres, puis le Centre National d’Angers. Entre Berlin, Toulouse et Chypre, elle co-fonde la société La collective dans laquelle elle travaille comme interprète, chorégraphe et scénographe. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

  • CHRISTINA GEORGIOU
    -
    Chypre
    Christina Georgiou

    Artiste visuel et performeuse, Christina Georgiou a présenté ses œuvres à des biennales, dans des galeries, musées et festivals européens et internationaux. Elle a reçu un Prix Spécial pour sa performance « Eternal Return #1 », au 6e Arte Laguna Art Prize au Venice Arsenal en 2012. Depuis 2008, elle dirige des cours, workshops, lectures et séminaires. Elle est la fondatrice et directrice du Cyprus International Performance Art Festival. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

  • GIORGOS GERONTIDES
    -
    Chypre
    Giorgos Gerontides

    Diplômé des Beaux-Arts de Lille en Arts Plastiques en 2010 et de l’Aristotle University of Thessaloniki en Arts Visuels et Appliqués en 2012, Giorgos Gerontides a participé à des expositions collectives, des workshops et des résidences d’artistes en Grèce, en Allemagne et au Royaume-Uni. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

  • TOMASH GHZEGOVSKY
    -
    Chypre
    Ghzegovsky Tomash

    Artiste numérique et producteur de musique, Tomash Ghzegovsky interroge l’interaction entre le son et les images et cherche de nouvelles formes d’expressions créatives à travers la technologie. Il est actuellement étudiant en science de l’informatique à l’Université de Nicosie, à Chypre et crée des installations audiovisuelles interactives. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

  • AURÉLIEN GIRAUDET
    -
    Belgique
    Aurélien Giraudet

    Artiste plasticien et musicien, Aurélien Giraudet est membre du collectif Livescape. Son œuvre se concentre sur la performance en live et le rapport au spectateur. Il joue avec des instruments traditionnels, électroniques et bricolés par lui à partir de branches et les associe à des nouvelles technologies sur scène. Ses compositions ont été présentées à La Bellone à Bruxelles, au Botanique à Bruxelles et au Festival de Dour. Pour l’édition de Park in progress à Saint-Cloud en 2011, il a transformé avec les membres du collectif Livescape un arbre en instrument, en 2012, pour l’édition de Pannonhalma, il a créé un synthétiseur géant utilisant la pelouse du parc et en 2013 pour Park in progress à Mons il a travaillé avec Cédric Sabato, en créant une chorégraphie végétale dans une installation à partir d’ondes sonores et de lumières orientées sur des plantes.

  • CORALINE GRANDIN
    -
    France
    Coraline Grandin

    Diplômée en dramaturgie théâtrale et en scénographie de l'Université d’Aix-en-Provence, Coraline Grandin réalise en 2005 sa première création franco-allemande « Comme si rien d'anormal ne devait survenir - Schöne Mädchen, blöde Lieder » à Marseille et s’installe à Berlin en 2006. En 2008, après une première création dans une ancienne fabrique du quartier de Kreuzberg, elle fonde l’Ensemble TAT, un espace de recherche théâtrale et dramaturgique. En 2012, elle s’installe à Bruxelles où elle fonde et devient metteuse en scène de la compagnie les ateliers TAT. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012, l’année suivante, ses créations sont montrées pour la Nuit Blanche à Bruxelles.

  • VINCENT GRANGER - COMPAGNIE SENS DESSUS DESSOUS
    -
    France
    Vincent Granger

    Compositeur, clarinettiste, guitariste et percussionniste, Vincent Granger crée des sonorités blues et jazz dans la continuité d’une tradition musicale noire américaine et africaine. Il a développé une approche de la musique autour de la récupération et du détournement des objets pour en faire des instruments pour des enfants et des non-musiciens. Pour la quatrième édition de Park in progress à Saint-Cloud, Vincent Granger a collaboré avec la Compagnie Sens Dessus Dessous à la création d’une œuvre musicale et d’un jonglage chorégraphique déambulatoire.

  • GAËTAN GROMER
    -
    France
    Gaetan Gromer

    Gaëtan Gromer mène conjointement une activité d’écriture musicale contemporaine pour la scène et l’image, de création d’installations sonores et de performances où le live électronique lui permet de créer, en temps réel, de la musique à partir de diverses sources acoustiques concrètes, parfois instantanées (émissions de radio, bruits de l’environnement, paroles du public, instruments de musique). Depuis 2009, il est directeur artistique du collectif d’art numérique Les Ensembles 2.2 et enseigne la musique assistée par ordinateur à l’Université de Strasbourg. Très attiré par l’interdisciplinarité, il multiplie les collaborations. Il est l’un des lauréats du prix européen d’art numérique Imagina Atlantica à Angoulême en 2012 et a écrit la musique du court-métrage « Juste l’embrasser » de Samuel Henry, prix SABAM au festival international du film fantastique de Bruxelles en 2008. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2013.

  • THIBAUD GUICHARD
    -
    France
    Thibaud Guichard

    Vidéaste et graphiste, Thibaud Guichard offre une réflexion sur la construction de la réalité et l'écriture de l'histoire. Cet artiste s’intéresse aux oppositions et aux confrontations entre les différentes cultures. Pour l’édition de Park in progress à Nottingham en 2012, Thibaud Guichard a travaillé en collaboration avec Céline Larrère à la création d’une performance participative.

  • BASAK GÜNAK
    -
    Turquie
    Basak Gunak

    Également connue sous le pseudonyme Ah! Kosmos, Basak Günak est une artiste et chercheuse interdisciplinaire. Se concentrant sur le concept d’identité, elle étudie les systèmes socioculturels au travers de compositions et installations géolocalisées, et travaille principalement sur le papier. Outre ses travaux personnels, elle compose de la musique pour des pièces de théâtre, des spectacles de danse contemporaine, des courts métrages et des performances. Elle a été acceptée à la Red Bull Music Academy de 2014 se tenant au Japon. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • MAGDALÉNA GURSKÁ
    -
    République tchèque
    Magdalena Gurska

    Graphiste et dessinatrice spécialisée dans l’illustration d’ouvrages, de bandes dessinées et dans le graphisme alternatif Magdaléna Gurská étudie à l’Université de Kan Evangelista Purkyne, Usti nad Labem en République tchèque, en spécialité graphisme. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • PETER GYENEI
    -
    Hongrie
    Peter Gyenei

    Diplômé de l’université d’art appliqué Moholy-Nagy de Budapest en 2006, Peter Gyenei crée des vidéos qu’il associe à des installations lumineuses notamment pour du théâtre et pour des installations urbaines. Peter Gyenei s’intéresse aux questions environnementales, notamment aux dégâts que provoque notre consommation et construit ses installations à partir d’éléments recyclés. Il est membre d’un collectif qui réunit Julia Hadi, András Juhász et Hammer Zsolt. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011 et à Pannonhalma en 2012.

H
  • JULIA HADI
    -
    Hongrie
    Julia Hadi

    Flûtiste et danseuse diplômée de l’Académie de danse contemporaine de Budapest, Julia Hadi est membre d’un collectif de quatre artistes hongrois qui comprend András Juhász, Peter Gyenei et Hammer Zsolt. Ensemble, ils produisent des spectacles transdisciplinaires singuliers et étonnants, dans lesquels l’espace est appréhendé à travers un système de captations audiovisuelles retransmises en temps réel. Julia Hadi se sert du son comme projection de ses mouvements pour envahir et prolonger l’espace. Elle a également développé de nombreuses collaborations avec le collectif Livescape, Stephane Kozik et Virag Arani, rencontrés à l’occasion de plusieurs éditions de Park in progress, desquels est né le projet interactif de vidéo-projection, danse et musique expérimentale « Mon usine », une coproduction diffusée dans le cadre des éditions de Huesca en 2013 et de Mons en 2014. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011, à Pannonhalma et à Nottingham en 2012, à Mons et à Montreuil en 2013.

  • KARLOS HERRERO
    -
    Espagne
    Karlos herrero

    Karlos Herrero est un artiste pluridisciplinaire, un marionnettiste et un metteur en scène. Dans les années 80, sa rencontre avec Héctor Grillo et la compagnie brésilienne Gralha Azul, le mène à la découverte du théâtre de marionnettes. Pour plusieurs projets, il travaille comme acteur, mais aussi scénographe, éclairagiste et accessoiriste. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress-Micronesia à Huesca en 2014.

  • CARLOS HOLLERS TRÍO (CARLOS HOLLERS, ALONSO MARTINEZ & JAVIER JEREZ SANTOS)
    -
    Espagne
    Carlos Hollers

    En 2008, le DJ Carlos Hollers fonde son propre label, à travers lequel il produit différents styles de musiques électroniques notamment de l’IDM, de la techno, de l’Untrance, du Dubstep et du New Age. Aujourd’hui, il s’associe à Alonso Martinez et Javier Jerez Santos pour former le groupe Carlos Hollers Trío. Lauréats des Pépinières pour le programme Park in progress à Huesca en 2014 en partenariat avec le festival Periferias.

  • HOLLY HOPKINS
    -
    Royaume-Uni
    Holly Hopkins

    Holly Hopkins est une poète, dont le travail a été publié entres autres dans Poetry Review, The Rialto Theatre et Broadsheet. Elle a lu ses poèmes au Ledbury, au Aldebrugh Poésie Festivals et au Royal Festival Hall. Elle a reçu le prix Foyle des jeunes poètes deux fois et le prix Eric Gregory en 2011. Holly Hopkins a travaillé à la Société de la poésie où elle a fondé YM : Poètes Réseau. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • CARL HURTIN
    -
    France
    Carl Hurtin

    L'artiste Carl Hurtin, au travers de médias multiples et de collaborations diverses, entreprend une recherche critique sur l'autonomie de l'individu face à la consommation de masse aussi bien de marchandises, d’idées ou de religions à travers un regard poétique. Il expérimente les limites, à la recherche d’images nouvelles. Dans certaines de ses performances il lit, parle et chante, se met en scène avec une théâtralité cherchant dans le spectaculaire ce qu’il nomme une « esthétique du rassemblement ». Il travaille toujours à partir d’un contexte, qu’il observe et réinterroge de manière iconoclaste. Lauréat des Pépinières pour les programmes Hito en 2010 et Park in progress à Pannonhalma en 2012.

  • KIM HUYNH - COMPAGNIE SENS DESSUS DESSOUS
    -
    France
    Kim Huynh

    Formée à la danse classique et à la danse contemporaine au conservatoire de Saint-Denis, Kim Huynh se forme depuis 1995, au jonglage, en autodidacte et au travers de stages. En 2004, elle est interprète pour le premier ballet jonglé « Rain/Bow », créé par la Compagnie Jérôme Thomas. Le travail avec différentes compagnies enrichit sa recherche personnelle, axée sur le jonglage chorégraphique et le mouvement par rapport à l'objet. En 2008, elle co-fonde la Compagnie Sens Dessus Dessous. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

I
  • FOREST IAN ETSLER
    -
    France

    Bénéficiaire du programme de bourse Fullbright, Forest Ian Etsler, s’est installée en Corée du Sud, où il a assisté une compagnie de production documentaire basée à Séoul pour la réalisation et les prises de vues d'un long métrage documentaire international. Depuis 2014, il poursuit à Séoul un Master en réalisation de films à l'Université Dongguk dans le cadre du programme de bourse d'étude du gouvernement coréen. Forest Ian Etsler et Sébastien Simon terminent actuellement un nouveau court-métrage de fiction réalisé en Corée en 2015 et intitulé « The Troubled Troubadour ». Ils préparent également un long métrage documentaire intitulé « The Kono Conundrum » consacré à Tetsu Kono, un cinéphile japonais qui nourrit un amour presque obsessionnel au cinéma coréen.

  • ISA BELLE
    -
    Belgique
    Isa Belle

    La démarche artistique d’Isa Belle passe par le bien être du corps - dans ses dimensions multiples - associée au développement personnel et spirituel. Elle a travaillé à partir de 2002, en tant que modèle et styliste avec la photographe de mode Simone Simon. Evoluant entre Bruxelles, Paris et Nice, elle a participé à divers courts métrages et performances. Depuis 2005, elle collabore avec l’artiste Paradise Now (traitements électroniques et design sonore, textes et co-conception) sur plusieurs projets d’installations faisant appel à tous les sens et à la participation du spectateur convié à se livrer à des expériences sensorielles inédites. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011 et à Mons en 2013.

  • MATHIAS ISOUARD
    -
    France
    Mathias Isouard

    Mathias Isouard est un artiste pluridisciplinaire diplômé de l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence en 2011. Il développe une pratique expérimentale autour de l’installation sculpturale, la performance et le son dans leurs relations à l’espace. Il s’intéresse aux perceptions sensorielles du son, aux qualités acoustiques du lieu dans lequel il travaille, à l’aléatoire et à l’interactivité dans ses dispositifs. Ses œuvres permettent au visiteur d’être à la fois spectateur, acteur et objet de l’expérience. Ses références artistiques sont John Cage, Alvin Lucier mais surtout David Cunningham pour ses révélations acoustiques ou encore Pascal Broccolichi pour ses sonifications d’ondes magnétiques. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • PEPA IVANOVA
    -
    Bulgarie
    Pepa Ivanova

    Pepa Ivanova a étudié la porcelaine, le design et le verre à l’Académie Nationale des Arts de Sofia. Elle a obtenu un Master en sculpture à l’Académie royale des Beaux-Arts d’Anvers ainsi qu’un doctorat en arts, média et design (Transmedia) au campus Saint-Lucas de l’Université de Bruxelles. Pepa Ivanova collabore avec des programmeurs, des experts en électronique, des psychologues, des neuroscientifiques et des artistes sonores dont les multiples connaissances ont permis d’étendre sa compréhension du phénomène. Artiste sonore et visuelle, elle réalise des installations propres aux lieux qu’elle exploite : des chemins lumineux et sonores, des sculptures éphémères et des interventions dans l’espace public. Son travail se concentre sur l’illusion au sens le plus large. Elle déconstruit le phénomène de la perception pour nous faire réaliser les divergences de notre appréhension brute du son en utilisant différents phénomènes de perception tels que l’image rémanente, l’impression de profondeur, le mapping spatial et le contraste lumineux. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

J
  • ZAKI JAWHARI
    -
    Grèce
    Zaki Jawhari

    Diplômé de l’école nationale d’architecture de Nantes Zaki Jawhari a réalisé « Urbandrone », une recherche sur la perception sensible d’un territoire. Cette étude, en tant que démarche visant à enrichir le projet architectural, a mené Zaki Jawhari à expérimenter des médiums à la fois sonores et visuels. Il s’est tourné vers les arts numériques et la programmation sur la librairie afin d’élaborer de nouveaux outils de compréhension et de transformation de son environnement. Au croisement de l’architecture, du son et de l’image en mouvement, le studio Urbandrone Design explore un nouvel environnement en constante accélération. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • LUCIE JEAN
    -
    France

    Photographe et vidéaste, Lucie Jean est diplômée de l’Ecole Estienne et de l’Ecole des Beaux Arts à Paris. Dans le cadre du programme Map des Pépinières au Canada à Langage Plus en 2015, Lucie Jean a réalisé une série de photographies, de vidéos et d’installations dans une exposition intitulée « Aire de glaces ». L’artiste a développé au cours de sa résidence un projet participatif avec des communautés de pêcheurs qui construisent et installent des cabanes de pêches sur des étendues de glace éphémère, en les invitant à prendre des photographies.

  • MARTA JIMÉNEZ-SALCEDO
    -
    Espagne
    Marta Jimenez Salcedo

    Artiste visuelle et styliste, Marta Jiménez-Salcedo est diplômée de l’Université des Beaux-Arts de Barcelone en 2008 et de l’Ecole de mode de Londres en spécialité Design de costumes pour des performances en 2013. Depuis 2007, elle est impliquée dans des projets artistiques, notamment « Balikbayan » avec ɅVɅ Dance Company et « Shakespeare In A Suitcase » au Victoria & Albert Museum de Londres. Elle a reçu le premier prix du Centre culturel barcelonais La Casa Elizalde et l’Antonio Saura Grant pour sa formation et ses recherches artistiques par la ville de Huesca en 2011. Actuellement, elle travaille à Londres à la création de costumes, qu’elle veut associer à une chorégraphie et à des performances. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress Re-gen Sites à Huesca en 2014.

  • PERRINE JOVENIAUX - LE COLLECTIF LIVESCAPE
    -
    Belgique
    Perrine Joveniaux

    Créatrice pluridisciplinaire, Perrine Joveniaux expose des œuvres qui traitent essentiellement de la nature humaine, de son rapport à l’environnement et à la surconsommation. En 2008, elle se fait remarquer en réalisant sa première œuvre sonore « Ma Mère » création textile sculpturale, sous la forme d’une installation intimiste. Ses créations sont particulièrement influencées par les arts sonores et numériques. En 2009, elle réalise en collaboration avec Stephane Kozik, l’installation sonore interactive « Concerto pour chaises en Si Bmol », en décembre de la même année, ils cofondent le collectif Livescape. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • JR
    -
    France

    Artiste de renommée internationale, JR développe un art participatif, relationnel et de l’altérité, un projet humain d’implication et d’identité. Il expose dans la rue, sur les murs du monde entier au travers de collages photographiques, attirant ainsi l'attention de ceux qui ne fréquentent pas régulièrement les musées. En 2011, il crée le projet d'art participatif international « Inside Out », au travers duquel chacun peut prendre son portrait à la façon d’une photographie d’identité, le recevoir en grand format, afin de le coller pour soutenir une idée, un projet et pour partager une expérience. Ses créations cinématographiques témoignent d’un regard sur l’autre et donnent la parole à ceux qui habituellement ne s’expriment pas. Son film « Ellis » ouvrira la séance du programme Jeune création vidéo-cinéma dans le cadre du FIPA à Biarritz.

  • ANDRÁS JUHÁSZ
    -
    Hongrie
    Andras Juhasz

    Artiste diplômé en art vidéo de l’université d’art appliqué Moholy-Nagy de Budapest en 2003, András Juhász conçoit des installations vidéo en temps réel dans une importante considération de l’espace. Il est membre d’un collectif de quatre artistes qui comprend Julia Hadi, Hammer Zsolt et Peter Gyenei. Ensemble, pour l’édition de Park in progress à Saint-Cloud en 2011, ces artistes ont proposé une performance transdisciplinaire, un jeu de lumière projetée sur un arbre ancestral, dont la création vidéo a été conçue par András Juhász. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Pannonhalma et à Nottingham en 2012.

K
  • GAVRIIL KAMARIS
    -
    Grèce
    Gavriil Kamaris

    Diplômé du Conservatoire d’Etat en Grèce et du Conservatoire de Patras, Gavriil Kamaris est un violoncelliste. Il a fondé le trio de piano classique Triolaloum, destiné à jouer des morceaux de classique dans des endroits inattendus : bars, cafés, festivals Do It Yourself. Ingénieur son à l’Université et Centre Culturel de Patras, il est professeur de son à l’IEK AKME à Patras. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • ATHANASIOS KANAKIS
    -
    Grèce

    Né à Athènes en 1983, Athanasios Kanakis vit et travaille aujourd’hui à Berlin. Après l’obtention en 2006 d’un diplôme d’ingénierie, informatique et multimédia à l'Université de Patras, en Grèce, et d’un master d’art à l'Université des Arts de Brême en Allemagne en 2010, il entre à l'Université des Arts de Berlin. Artiste transdisciplinaire, Athanasios Kanakis réalise des installations dans lesquelles fiction et réalité se rencontrent. Il enquête sur les espaces de transition qui comportent des dualités telles que intérieur-extérieur, proche-lointain, familier-étrange, rationnel-transcendant, rigide-fragile, abstrait-concret. Le résultat de ses expérimentations, des maquettes d’architectures, créent une conversation avec l'autre et avec l'environnement réel. Des éléments représentant la maison, son « chez-soi », se confondent avec des archives et des images trouvées, des objets et des dispositifs qu’il met en place. Ces éléments fonctionnent comme une référence, comme une métaphore poétique et abstraite, comme un vecteur pour exploiter un discours spatial. Lauréat du programme Map, Athanasios Kanakis est accueilli en résidence à Est-Nord-Est à Saint-Jean-Port-Joli (Québec), durant laquelle il réalise les œuvres « Sehnsucht » et « Topos ».

  • LUKAS KELLNER
    -
    République tchèque
    Lukas Kellner

    Artiste visuel, Lukas Kellner a suivi une formation de design et d’arts plastiques à l’Université de design de Kiev en Ukraine et à l’Université d’art et de design West Bohemia à Plzeň en République tchèque. Depuis 2005, il a réalisé de nombreux workshops et expositions en République tchèque ainsi qu’aux Etats-Unis: Czech videoart à Greenpoint (Brooklyn) et Elia Art school residence, Bloom hotel wallpaint project (Bruxelles). Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • GAUTHIER KEYAERTS
    -
    Belgique
    Gauthier Keyaerts

    Artiste sonore interdisciplinaire, Gauthier Keyaerts compose des musiques pour ses propres concerts (sous différents pseudos), pour des disques (sur les labels Sub Rosa, Transonic, Tsuku Boshi), des performances et des installations « Fragments #43-44, an-ART-Key ». Il n'hésite jamais à s'aventurer dans des collaborations avec d’autres artistes, Isa Belle pour « Transonic Live Bowls », Thomas Israël pour les musiques des spectacles « Skinstrap et Dualskin », ou encore le poète québécois Jean-Marc Desgent. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • FERENC KOLESZAR
    -
    Hongrie
    Koleszar Ferenc

    Ferenc Koleszar vit et travaille actuellement à Budapest. Il était professeur adjoint à l'Université d’art appliqué Moholy-Nagy à Budapest entre 2007 et 2010 et à l’Ecole de communication et de commerce de Budapest. Il a participé à des expositions en Espagne, aux Pays-Bas, en Autriche, en Allemagne, en Slovénie et en Corée.
    Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Pannonhalma en 2012.

  • EVANGELIA KOLYRA
    -
    Grèce
    Evangelia Kolyra

    Chorégraphe et danseuse, diplômée en chorégraphie de l'Université de Roehampton, en danse de l'école de danse professionnelle D.Gregoriadou et en philologie grecque-linguistique de l'Université nationale d'Athènes, Evangelia Kolyra se concentre sur le mouvement de relance physique, le détail et la psychologie de l'expérience humaine. Elle vise à développer une pratique interdisciplinaire et collaborative.
    En tant qu'interprète, elle a travaillé entre autres avec les chorégraphes Willi Dorner, Simon Ellis, Rosemary Lee et Matthias Sperling. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • KORINA KOTSIRI – COMPANY SYNTHESIS 748
    -
    Grèce
    Korina Kotsiri

    Artiste pluridisciplinaire, performeuse, plasticienne et marionnettiste de formation Korina Kotsiri a participé à toutes les pièces de la compagnie Synthesis 748. Elle a dansé pour la vidéo danse « You cannot enter twice the same river », le duo « Nova Aetas » et « 3 mountains not to climb ». Korina Kotsiri a conçu les costumes et les accessoires de Spyros Kouvaras pour le solo « L’Isolement dans un Espace Infini » et elle assiste la chorégraphie et la scénographie pour la création « Opus I – Temporalité » produite en février 2015, pour la galerie Owl Art Space à Athènes. Elle enseigne entre Paris et Athènes en donnant des cours et des stages sur les thèmes du corps-objet et de l’objet-corps. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Montreuil en 2014.

  • SPYROS KOUVARAS – COMPANY SYNTHESIS 748
    -
    Grèce
    Spyros Kouvaras

    Chorégraphe, danseur et performeur de la compagnie Synthesis 748, Spyros Kouvaras présente en 2010 la performance chorégraphique solo « L’isolement dans un espace infini » , à l’International Visual Theatre à Paris, pièce créée avec le soutien du CND et diffusée en France, en Allemagne, en Grèce et en Suède. En 2012, il présente à l’Instants Vidéo de Marseille, à l’International Festival de Vidéo Danse d’Athènes et au BOX Videoart Project Space de Milan, toujours soutenu par le CND, la vidéo danse « You cannot enter twice the same river ». En 2014, Synthesis 748 crée le duo « Nova Aetas », une installation chorégraphique pour deux corps, coproduction avec l’Espace André Malraux à Herblay et avec l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts d’Athènes. Depuis 2014, Spyros Kouvaras est chorégraphe en résidence de recherche et de création au CND à Pantin, à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts d’Athènes et à la galerie Owl Art Space qui produit et présentera en 2015 sa dernière création, « Opus I – Temporalité ». Pour Park in progress à Montreuil en 2014, Spyros Kouvaras a présenté un projet avec la danseuse Korina Kotsiri.

  • STEPHANE KOZIK
    -
    Belgique
    Stephane Kozik

    Membre fondateur du collectif Livescape, Stephane Kozik a été lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Pannonhalma en 2012, Mons, Huesca et Montreuil en 2013, Mons et Nicosie en 2014. Pendant les workshops à Huesca, il s’est associé à la danseuse hongroise Julia Hadi pour le projet « Strange Meeting in an Empty Space » (Etrange rencontre dans un espace vide) préalablement développé avec le vidéaste et light designer Damien Pairon et la danseuse Virag Arany au cours de l’édition de Park in progress à Mons en 2013. Pour l’édition de Montreuil en 2013, Stephane Kozik a présenté la performance transdisciplinaire vidéo, sonore, chorégraphique et théâtrale « Bodyscape ». Spécialiste de la création sonore et plasticien, Stephane Kozik conçoit des installations interactives, des performances sonores, des vidéos musicales et pluridisciplinaires. Il crée des espaces immersifs scénographiés, scénarisés et sonorisés à la manière d'un film en temps réel, dans lesquels les spectateurs viennent vivre une expérience sensorielle riche. Il a participé notamment plusieurs fois au Festival Echos Sonores de Tunis, au Festival de Dour, au festival City Sonic à Mons et au Ososphère de Strasbourg.

  • ERIK KRIKORTZ
    -
    Suède
    Erik Krikorktz

    Artiste visuel, Erik Krikortz diffuse des vidéos qu’il associe à des performances dans des espaces publics qui envisagent la participation du spectateur. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • ANNI KÜPPER
    -
    Allemagne
    Anni Kupper

    Artiste du jonglage et interprète, Anni Küpper a été formée à l’Ecole de Cirque Zôfy en Suisse et à l’Academy for Circus and Performance Art (ACaPA) des Pays-Bas. Pendant sa formation, elle a développé un style de jonglage frappé, remarqué pour son originalité sur la scène artistique. Le jeu et les mouvements d’Anni Küpper inscrivent sa pratique dans la création conceptuelle et l’art de la performance. Pour l’édition de Park in progress à Montreuil en 2014, Anni Küpper a collaboré avec la compositrice Chelsea Leventhal.

  • YANNIS KYRIAKIDES
    -
    Chypre
    Yannis Kyriakides

    Artiste sonore et compositeur, Yannis Kyriakides a étudié la musicologie à la York University et la composition avec Louis Andriessen. Il cherche à créer des formes nouvelles et hybrides de communication par l’écoute. Yannis Kyriakides s’intéresse à la perception, l’émotion, le langage et la façon dont on peut définir notre expérience du son. Yannis Kyriakides utilise des sons codés, des voix synthétiques et des textes projetés sur des écrans. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Huesca en 2014.

L
  • L.O.S (LAURENT DUPRAT)
    -
    France
    L.O.S

    Premier champion de France de Beatbox en 2006 reconnu dans le monde entier, L.O.S partage la scène avec Mederic Collignon, Grand Corps Malade, Kid Koala et Leela petronio. L.O.S est un artiste pluridisciplinaire qui participe à la création musicale Bionic Orchestra avec EZRA, un procédé innovant de beatbox organique samplé en live accompagné d’effets sonores digitaux. Membre de la compagnie de théâtre L’unijambiste, dirigée par David Gauchard, il participe à la pièce revisitée « Le songe d’une nuit d’été », d’après l’œuvre de Shakespeare, dans une mise en scène où les nouvelles technologies en font une création contemporaine à la symbolique forte. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Montreuil en 2013.

  • LA HORDE
    -
    France

    (LA)HORDE est un collectif constitué de trois artistes Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel. Son champ d’action s’oriente sur l’échange et le questionnement des codes de différentes disciplines artistiques notamment dans les milieux de l’art vivant et de l’art contemporain. Lauréat des Pépinières pour le programme Map, le collectif a présenté à la Maison de l’Arbre son spectacle « Avant les gens mouraient », une pièce chorégraphique initiée dans le cadre d’une résidence à l’École de Danse Contemporaine de Montréal en 2014. La vidéo-danse « Novaciéries », réalisée par les membres du collectif et Céline Signoret, sera présentée à l’occasion du programme Jeune création vidéo-cinéma. 

  • DARIO LA STELLA
    -
    Italie
    Dario la Stella

    Chorégraphe, danseur, auteur et artiste de la performance, Dario La Stella a étudié la danse et le théâtre. Depuis 1997, il conduit une recherche personnelle sur l’expression et le langage corporel à travers l’art de la performance. En 2002, il fonde à Turin, Senza Confini Di Pelle, structure au sein de laquelle il est directeur, auteur, chorégraphe et interprète et depuis 2008 enseigne à l’Université Régionale de danse de Turin. Pour Park in progress à Montreuil en 2014, Dario La Stella et Valentina Solinas se sont associés à Belén Paton.

  • ELOÏSE LABAUME
    -
    France
    Eloise Labaume

    Diplômée du Conservatoire Supérieur de Musique du Pays Basque – Musikene et de la Haute Ecole des Arts de Berne en théâtre musical et musique contemporaine, Eloïse Labaume développe un travail autour de la harpe et de la voix comme soliste et chambriste. En tant qu’interprète elle s’est produite à la Cité de la musique, à l’Opéra Bastille, à la Biennale de Venise, au festival de Salzbourg, à la Mozarthaus de Vienne, au Teatro Real de Madrid et à l’Auditorium National à Madrid. Son parcours l’amène a créer de nombreuses pièces dont « Seule » que lui écrit le compositeur Aurélio Edler-Copes et « Les mots pour le dire » un spectacle de théâtre musical solo dans lequel elle mêle harpe, chant, improvisation et interprétation dramatique sur des textes d’Aperghis. Pour l’édition de Park in progress à Montreuil en 2013, Eloïse Labaume accompagne à la harpe Paolo Vignaroli.

  • STÉPHANIE LAFORCE
    -
    France
    Stephanie Laforce

    Artiste pluridisciplinaire, Stéphanie Laforce a réalisé des installations sonores dans l’espace public et des performances d’improvisations de musique électroacoustique et vidéo. Elle développe des univers originaux pour le théâtre, le cirque, des expositions, des installations multimédia interactives et questionne la place de l’homme dans un monde machinique. Stéphanie Laforce fabrique, installe et détourne des harpes éoliennes acoustiques ou électriques qui produisent des sons grâce au vent. Elle a travaillé pour le Théâtre-Poème, les Halles de Schaerbeek, Le Shunt à Londres et le Beatabet Collective à Brigthon. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2013.

  • PAULINE LAGACHE
    -
    France
    Pauline Lagache

    Violoncelliste, compositrice et interprète, Pauline Lagache est diplômée du Conservatoire de Lille, de l’Université de Lille en Musicologie et de l’Université de Marne-la-Vallée en spécialité acoustique. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • NINO LAISNÉ
    -
    France
    Nino Laisné

    Nino Laisné interroge notre rapport au temps et à la narration en créant des images à la frontière du cinéma. Parallèlement à ses productions visuelles, il est guitariste dans le quintet de tango Musicas Recuperadas qu’il codirige. L’ensemble de son travail est traversé par une forme de tension sourde qui trouble le spectateur. Depuis plusieurs années, il mène une réflexion sur les traces religieuses dans les musiques traditionnelles et s’intéresse à l’héritage direct ou indirect de l’époque baroque. Son projet vidéo « En Présence (piedad silenciosa) » a été présenté au FIPA à Biarritz et en octobre 2014 pendant la FIAC dans le Cinéphémère du Jardin des Tuileries. Lauréat des Pépinières pour les programmes Jeune création vidéo-cinéma du FIPA et Park in progress à Nicosie et à Huesca en 2014.

  • VICTOR LAM
    -
    Royaume-Uni
    Victor lam

    Diplômé en Architecture de la Trent University de Nottingham, Victor Lam aime créer des espaces et des interventions qui posent des questions entre les relations, les influences et les interactions des êtres vivants face à leur environnement. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • FLORENT LAMOUROUX
    -
    France
    Florent Lamouroux

    Diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Bourges, Florent Lamouroux poursuit son travail en France et en Europe. Ses œuvres sont accueillies dans des lieux parfois non dédiés aux arts plastiques (théâtre, centre chorégraphique, espace forestier, milieu rural, entreprise ou friche industrielle) mais aussi dans des centres d’art tels le MAC Lyon et le Centre Pompidou. Il est actuellement représenté par la galerie Isabelle Gounod à Paris. Inscrivant sa pratique artistique dans les contextes humains et sociaux, Florent Lamouroux s’inspire de l’univers du jeu pour relire notre société. Attaché à une certaine économie, il utilise son corps comme outil, matrice ou comme support de ses œuvres. Prolongeant cette économie humaine, il utilise des matériaux souvent pauvres et connotés, comme des sacs poubelles dont il exploite les qualités plastiques dans ses créations pluridisciplinaires et home made. Lauréat des Pépinières pour les programmes Map xxl et Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • JOAN LAPORTA - BÀCUM
    -
    Espagne
    Joan laporta

    Musicien et artiste multimédia, Joan Laporta est le co-fondateur de la Múcab Dans Company et producteur exécutif de Bàcum productions. Il est diplômé de l’Université Ramon Llull en ingénierie multimédia et du Conservatoire Municipal de musique de Barcelone avec Irina Martínez. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Huesca en 2014 en partenariat avec le festival Periferias.

  • CÉLINE LARRÈRE
    -
    France
    Céline Larrère

    Céline Larrère cultive des objets mouvants-vivants au moyen de divers media (danse, voix, performance, installation photographique, écriture et cuisine). Sa pratique s’enracine dans un travail de stimulation et d’assouplissement de l’attention afin de faire émerger des territoires imaginaires. Elle est membre du collectif les Moric(h)ettes qui crée des performances improvisées, du binôme Jevtović & Larrèrović et de Nomad Dance Academy Slovenia. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • TEDDY LARUE
    -
    France
    Teddy larue

    Teddy Larue est diplômée de la Haute Ecole des Arts du Rhin à Mulhouse, en pratique sonore et en Art et Science de l’art à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Lors de l’édition de Park in progress à Mons en 2013, il a travaillé avec Donald Abad sur une performance qui interrogeait le thème de l’escamotage et de la disparition de l’œuvre.

  • NAIA LASSUS
    -
    France

    Réalisatrice et vidéaste, Naia Lassus est diplômée de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, en spécialité photographie et vidéo. En 2014, elle réalise « Séjour calme, très calme », un projet immersif, avec des acteurs non-professionnels, qui traite d’une relation intime et forte entre une mère et ses deux filles. Sa collaboration avec Baptist Penetticobra l’a conduite à la réalisation de la série vidéo « The Game of Life », dont l’univers est largement emprunté à la culture américaine. 

  • ADRIEN LEFEBVRE
    -
    France
    Adrien Lefebvre

    Après un Diplôme national supérieur d’expression plastique à l’école Supérieure d’Arts & Médias de Caen/Cherbourg en 2013, Adrien Lefebvre présente une installation sonore collaborative au Musée des Beaux-Arts de Caen en 2013 et aux festivals Nordik Impakt à Caen ou Fusion en Allemagne. Il a également réalisé plusieurs performances en tant que musicien / performeur notamment à Paris à la Galerie Treize. Son travail naît du rapport entre le son, l’objet et le mouvement. En le faisant saturer, crier, résonner, Adrien Lefebvre questionne les sonorités possibles de l’objet. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • CHELSEA LEVENTHAL
    -
    Royaume-Uni
    Chelsea Leventhal

    Chelsea Leventhal est une compositrice et artiste sonore qui vit et travaille à Berlin. Ses créations impliquent l’articulation de l’espace, la perception d’archétypes sonores et d’allégories musicales, qui prennent la forme d’un réseau multiple de compositions électroacoustiques, des installations sonores et cinétiques in situ. Elle a étudié à l’IRCAM à Paris, au conservatoire Franz Liszt à Weimar et à l’Université des Arts de Berlin. Ses œuvres ont été présentées à l’Inventionen Festival, à l’Académie des Arts de Berlin, au festival de musique électro-acoustique de New York, au Zentrum für Kunst und Medientechnologie de Karlshruhe en Allemagne et dans d’autres lieux en Europe. Pour Park in progress à Montreuil en 2014, Chelsea Leventhal a développé un projet en collaboration avec la jongleuse Anni Küpper.

  • JÉRÔME LI-THIAO-TÉ
    -
    France
    Jerome Li Thiao Te

    Diplômé du Conservatoire National de Région de Musique, Danse et Art dramatique de la Réunion en 1999 et d’un Master en sciences des études sur les systèmes d'informations et sur les génies logiciels en 2006, Jérôme Li-Thiao-Té est un violoniste qui produit des créations sonores et performatives. Il est aussi producteur, compositeur et professeur en art d'improvisation interdisciplinaire. Jérôme Li-Thiao-Té crée dans un environnement international et multiculturel à la recherche d’échanges et de collaborations entre différents artistes et sociétés. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

  • IRENE LIVERANI
    -
    Italie
    Irene Liverani

    Chorégraphe et danseuse, Irene Liverani est membre du collectif pluridisciplinaire laPeriferia qui développe une forme de théâtre alternatif et performatif. Pour l’édition de Park in progress à Nottingham en 2012, elle a réalisé une performance transdisciplinaire avec Magdaléna Gurská, Mafe Toledo et Monika Dolezalova.

  • LE COLLECTIF LIVESCAPE - AURÉLIEN GIRAUDET, PERRINE JOVENIAUX, STEPHANE KOZIK ET DAMIEN PETITOT
    -
    Belgique
    Livescape

    Livescape est un projet participatif, un collectif, une performance, mais aussi un processus dynamique qui prend de nombreuses formes: ateliers, installations, rencontres. Le projet Livescape fut créé en 2009 par Stephane Kozik et Perrine Joveniaux en collaboration avec la Maison Folie de Mons et le centre La Bellone de Bruxelles. Par des performances audiovisuelles aux frontières du végétal et du numérique, Livescape allie plusieurs disciplines, proche du land art, de l’arte povera et de la musique électronique. Dès 2010, le projet est porté par Transcultures et soutenu par les Pépinières au travers des éditions de Park in progress 4 à Saint-Cloud en 2011 et à Pannonhalma en 2012.

  • AUDREY LOUWET – COMPAGNIE AZEÏN
    -
    France
    Audrey Louwet

    Audrey Louwet commence le cirque avec le Théâtre acrobatique dès son adolescence. Elle travaille pour l’école de cirque Les Noctambules sous la direction de Michel Nowak, intègre l’École nationale des arts du cirque de Rosny-sous-Bois puis, en 2007, le Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne avec un duo de cadre aérien. En 2010, elle co-fonde la Compagnie Azeïn et le premier spectacle « La vie tendre et cruelle des animaux sauvages » tourne depuis 2011 en France et en Europe. En 2010, Audrey Louwet a participé au projet européen Hito, programme des Pépinières. Pour l’édition de Park in progress à Nicosie en 2014, Elle a collaboré avec l’artiste sonore Jérôme Li-Thiao-Té et le circassien Tom Prôneur. La même année, pour l’édition à Huesca, dans le cadre de la déambulation urbaine elle s’associe à la compagnie de cirque Sôlta et la danseuse Antonella D’Ascenzi pour créer la chorégraphie « Funanbulism : a mind attempting balance » sur une création sonore de Klaus Fruchtnis. Depuis janvier 2014, elle assure la direction artistique de la compagnie Azeïn et prépare la prochaine création « Idem », pour laquelle elle continue d’explorer les thèmes de l’animalité et du genre humain, accompagnée par un chien dressé et une musicienne. Pour l’édition de Park in progress à Montreuil en 2014, Audrey Louwet a collaboré avec Mauro Paccagnella et Stéphane Broc.

  • ARIANE LOZE
    -
    Belgique
    Ariane Loze

    Diplômée de l’école RITS en spécialité mise en scène et de l’a.pass (Advanced Performance and Scenography Studies) à Bruxelles en Belgique, Ariane Loze a développé un projet de recherche questionnant les mécanismes filmiques. En résulte « MÔWN (Movies on my own) », présenté comme performance et série de vidéos au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, au Vooruit de Gent, au Dansand! festival à Oostende et pendant la Nuit Blanche de Bruxelles. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • LUDWIG
    -
    France
    Ludwig

    Ludwig développe un travail polymorphe qui explore notre relation à l'espace-temps, au cosmos et à l'atmosphère. Les ondes photoniques, les aurores polaires, la météorologie, la variabilité des étoiles et des planètes, les trous noirs ainsi que les modèles cosmologiques contemporains sont autant d'éléments nourrissant la production de situations, de phénomènes et de formes exoclimatiques qui se déclinent à travers des travaux d'installations immersives et d'œuvres-projets disséminés dans l'espace. Ses recherches récentes sont orientées vers la cosmologie quantique et vers la création d'un exoclimat interactif pour astronautes. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • GWENN-AËL LYNN
    -
    France

    Gwenn-Aël Lynn, artiste « de la relation à l’autre » et mathématicien, travaille sur la mémoire des odeurs comme trace et comme lien entre les humains. Diplômé des Beaux-Arts en sculpture à l’Université de Southern California et en arts plastiques à la Sorbonne, il se tourne ensuite vers la performance en 2008 et obtient un MFA en interprétation à l’Art Institute de Chicago. Il porte son attention sur l’étude des sens et constate que le pouvoir visuel est extrêmement présent dans notre société ce qui le mène à développer et stimuler l’odorat et l’ouïe en créant des performances olfactives et gustatives avec des installations interactives. En 2014, il participe au Symposium international des Arts électroniques à Dubai (ISEA 2014 Location) avec le soutien de l’Institut français d’Abou Dhabi. Il a également participé aux programmes des Pépinières Map XXL et Park in progress. Lors du Park in progress à Saint-Cloud, Gwenn-Aël Lynn s’intéresse aux populations immigrées et déracinées qui ont perdu le contact avec leurs territoires et leurs cultures. À partir d’interviews, il crée un jardin d’hiver en intérieur, parcours olfactif et sonore  dont chaque plante et chaque essence présentée témoignent d’un souvenir lié à son odeur. Le parcours, rythmé par la gestuelle minimaliste de la chorégraphe espagnole Carmen Cruz, met l’accent sur la métaphore des « racines » porteuses de l’identité de chacun des immigrés.

M
  • PHIL MAGGI
    -
    Belgique
    Phil Maggi

    Phil Maggi est un créateur sonore actif évoluant entre de nombreuses sphères de la musique actuelle, du cinéma et des arts plastiques. Vocaliste et compositeur depuis 2004, Phil Maggi explore divers styles musicaux allant du psychédélisme atmosphérique au rock abrasif, en passant par la musique bruitiste. Utilisant des techniques de sampling et d’enregistrements de terrain, Phil Maggi revisite la musique classique et les musiques traditionnelles, qu’il détourne librement, développant un style propre où ambiances envoûtantes et passages vocaux mystérieux forment une poésie sonore onirique. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • RANDA MAROUFI
    -
    Maroc
    Réalisatrice marocaine, vit et travaille entre Paris et Tanger. Artiste transdisciplinaire, Randa Maroufi interroge la place du corps dans l'espace public ou intime, au travers de photographies, d'installations, d'oeuvres sonores, de films et de performance. Sa démarche, souvent politique, révèle le statut ambigüe des images dans notre société. Après un cursus à l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan au Maroc., elle s'inscrit à l'École Supérieure des Beaux-Arts d’Angers où elle obtient les félicitions du jury. En 2015, elle sort diplômé du FRESNOY, Studio National des Arts Contemporains. Son film LE PARK a circulé dans des festivals du monde entier avant d'être sélectionné par les Pépinières dans le cadre de la 13e édition du programme Jeune création vidéo-cinéma.
  • FRANÇOIS MARTIG
    -
    France
    François Martig

    François Martig ausculte le paysage en opérateur attentif aux faux effets de naturel. Avec ses films, ses pièces sonores et ses installations, l’artiste désamorce les oppositions binaires naturel/artificiel, pur/impur ou autochtone/exotique, pour interroger les politiques économiques, mémorielles et esthétiques qui déterminent secrètement l’environnement. Chaque paysage s’avère être le produit d’un système de gestion plus global : protectionnisme, isolationnisme, colonialisme, impérialisme. La friche est un espace central dans la démarche de l’artiste, car elle symbolise une volonté de non-agir, une sorte de réserve. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • IRINA MARTÍNEZ - BÀCUM
    -
    Espagne
    irina Martinez

    Danseuse et chorégraphe classique, néo-classique et contemporaine, Irina Martínez est diplômée de la Royal Academy of Dance aux Pays-Bas. Elle est directrice artistique de Múcab Dans Company et de la société de production Bàcum à Barcelone, qu’elle a fondées en 2010 avec Joan Laporta. Irina Martínez cherche à développer des spectacles de création multidisciplinaire, d’art visuel et de performance. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Huesca en 2014 en partenariat avec le festival Periferias.

  • WOUTER MASSINK
    -
    Pays-Bas

    Réalisateur, cadreur et monteur, Wouter Massink a suivi une formation en audiovisuel sur le campus Narafi de la LUCA School of Arts de Bruxelles. En 2013, il réalise un court documentaire intitulé « Belgus » sur l’immigration d’une famille polonaise en Belgique et en 2014, il part au Rwanda pour la création de « Ruterana : Source of Prosperity », une série de documentaires de format court sur les questions d’hygiène et de santé dans la vallée de Ruterana. Les Pépinières présentent aujourd’hui son court-métrage « Der Dorpelingen van Damocles », sélectionné à l’occasion de cette 12ème édition du programme Jeune création vidéo-cinéma.

  • ANNA MAWBY
    -
    Royaume-Uni
    Anna Mawby

    Artiste visuelle et performeuse diplômée des Beaux-Arts, Anna Mawby est fascinée par les relations humaines et les liens entre le passé et l'avenir. Son travail est une exploration des vulnérabilités humaines. Son but est de fournir un espace de réflexion pour comprendre les pensées qui se cachent dans notre inconscient. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • IRINA MELNIK
    -
    Biélorussie
    Irina Melnik

    Irina Melnik intègre en 2006, l’Academy of Arts de Minsk, en spécialité publicité et en 2009, l’Université West Bohemia en République tchèque en spécialisation illustration média. Elle développe une forme de design graphique, un art numérique, photographique et vidéo conceptuel par lequel elle propose une forme de dessin intuitif et primitif. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • RIGO PEX ALIAS MENEO
    -
    Espagne
    Meneo

    Rigo Pex alias Meneo est un artiste originaire du Guatemala, dont le premier album, « Santa Nalga », est une synthèse de musique électropicale. Il crée le collectif de musique barcelonais, microBCN, qui s’intéresse à la création de sons à partir de Gameboys et d’ordinateurs endommagés. Le projet plus célèbre de l’artiste, intitulé « Meneo », fait appel à des sonorités électroniques, de moombahton et de cumbia dans une forme de musique électropicale. Meneo est diffusé notamment au Festival de Dour en Belgique, au Festival Fusion à Berlin et au festival Transmusicales en France. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Huesca en 2014 en partenariat avec le festival Periferias.

  • ESTELA MERLOS
    -
    Espagne
    Estela Meros

    Danseuse d’ɅVɅ Dance Company, Estela Merlos a présenté pour l’édition de Park in progress-Micronesia à Huesca en 2014 l’œuvre chorégraphique d’Avatâra Ayuso en collaboration avec la styliste Marta Jiménez-Salcedo.

  • LAURENCE MOLETTA
    -
    France
    Laurence Moletta

    Laurence Moletta est chanteuse et compositrice de musiques électroacoustiques. Elle utilise dans ses performances vocales, un contrôleur midi sous la forme de deux gants sur lesquels elle a placé des capteurs de mouvements qui contrôlent à distance son ordinateur. Elle mélange deux techniques de création sonore, l’une qui s’inspire des musiques électroacoustiques en utilisant sa voix comme texte, et l’autre appartenant à une écriture plus polyphonique, tonale, atonale et théâtrale. Elle improvise en direct avec sa voix transformée par des traitements sonores qu’elle contrôle avec ses gants capteurs. Pour l’édition de Park in progress à Nicosie en 2013, Laurence Moletta a présenté la création sonore live « A dry tree » en collaboration avec les danseuses Alessandra Pomata et Cristiana Valsesia et pour celle de Montreuil, elle a croisé son regard avec les chorégraphes et danseurs Sebastian Belmar et Ndoho Ange.

  • MARVIN MORISSE MACLEAN
    -
    France
    Marvin Morisse Maclean

    Designer numérique et musicien, Marvin Morisse Maclean a fondé le collectif Quinzequinze et le groupe John PDF. Son travail est transdisciplinaire, ses dispositifs explorent de nouvelles pratiques qui pourraient investir notre routine afin d’y injecter du jeu et créer un quotidien ludique. Marvin Morisse Maclean cherche à déstabiliser nos vies et à les densifier. Il est créateur et acteur d’inventions mécaniques, ludiques, didactiques et participatives, des objets sonores et visuels hybrides entre sculpture, design et robotique. Ses dernières productions prennent la forme d’installations interactives montrées au Nüba, Cité de la Mode et du Design et durant la 4e, 5e et 6e édition de l’évènement Bon Esprit à Paris. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Montreuil en 2013.

  • WERNER MORON
    -
    Belgique
    Werner Moron

    La démarche artistique de Werner Moron est fondée sur une distance critique permanente du marché de l’art. Il mélange les modes d’expressions artistiques et les modes de production : peintures, dessins, installations, performances, conférences, où la participation du spectateur est constamment sollicitée. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2013.

  • COMPAGNIE MOUVEMENT ALERTE - SÉBASTIEN RENAUD, PAVEL VIRY, JULIEN THOMAS ET WALID EL-YAFI
    -
    France
    Mouvement Alerte

    La compagnie Mouvement Alerte développe un propos singulier où l’écoute de l’autre, des objets et des corps en mouvement prime. Les membres de la compagnie, Sébastien Renaud, Pavel Viry, Julien Thomas et Walid El-Yafi jonglent avec des massues dans un jeu d’expression corporelle puissant qui les mène à l’épuisement. Lauréats des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • ELENI MOUZOUROU
    -
    Chypre
    Eleni Mouzourou

    Diplômée de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon en 2005 et de l’Université des Beaux-Arts d’Hambourg en 2009, Eleni Mouzourou travaille et vit à Berlin. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

  • NADIA MOWAFY
    -
    Chypre
    Nadia Mowafy

    Diplômée de la Drama School de Nicosie en 2011 et en art de la performance à la London International School of Performing Arts en 2013, Nadia Mowafy est la co-fondatrice de la Feredo Bridges CIC, une plate-forme pour la collaboration artistique qui se concentre sur des performances, des installations et des workshops. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

  • NOEL MURPHY
    -
    Royaume-Uni
    Noel Murphy

    Professionnel de la création, artiste numérique et musicien, Noel Murphy a été à l’initiative de la création de Visual Display Unit au Royaume-Uni. Il développe un art visuel et sonore, autour de projets qui traversent les arts et les sciences. Noel Murphy utilise les nouvelles technologies et les mathématiques pour créer des connections entre les sens par des formes alternatives. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011 et à Nottingham en 2012.

N
  • BORBÁLA NAGY
    -
    Roumanie

    Réalisatrice hongroise installée en Allemagne. Née en 1984 à Budapest, Borbála Nagy commence sa carrière en tant que journaliste et traductrice indépendante. Plusieurs workshops en Hongrie, en Roumanie et en France, lui permettent de travailler l'écriture filmique et la dramaturgie. En 2012, elle entre en section Réalisation à la Deutsche Film und Fernsehakademie Berlin - DFFB. Tourné en 2014, son film IRGENDWO ANDERS a été sélectionné pour la 13 édition du programme Jeune création vidéo-cinéma et sera présenté dans le cadre du Fipa à Biarritz .

  • MOATAZ NASR
    -
    Égypte
    Moataz Nasr

    Peintre, sculpteur, artiste multimédia égyptien et militant culturel, Moataz Nasr est l’un des artistes de la Galleria Continua depuis 2001. Il a participé à de nombreuses expositions et a gagné plusieurs prix, notamment le grand prix de la 8ème Biennale du Caire en 2001 et le prix de la Biennale de Dakar en 2002. En novembre 2008, Moataz Nasr a fondé Darb 1718, un centre culturel d’art contemporain au Caire. Il s’agit d’une organisation à but non lucratif qui a pour objectif d’être « un tremplin pour faire avancer l’art contemporain en Egypte ». Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

O
  • JULIEN OTTAVI
    -
    France
    Julien Ottavi

    Julien Ottavi est membre fondateur d’Apo33, un laboratoire artistique, technologique et théorique transdisciplinaire. Julien Ottavi développe un travail de recherche et de création croisant art sonore, poésie, nouvelles technologies, création de dispositifs électroniques et de performances physiques. Sa pratique d’écriture musicale se décline autour de performances machiniques avec la mise en place de système de composition où le programme informatique devient la partition. L’étude du corps est au centre de ses recherches - le corps comme animalité, le corps mutant, le corps et la voix - à travers des performances. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • KASIA OZGA
    -
    Pologne
    Kasia Ozga

    Kasia Ozga crée des œuvres d’art publique et des installations sculpturales. L’artiste utilise des matériaux organiques qu’elle laisse intentionnellement se dégrader par les conditions météorologiques et le temps. Pour l’édition de Park in progress à Nottingham en 2012, Kasia Ozga s’associe à Evangelia Kolyra pour présenter une installation constituée de deux balançoires dont la proximité en faisait un jeu de massacre.

  • NADINE O’GARRA
    -
    Royaume-Uni
    Nadine O'Garra

    Circassienne spécialisée dans les techniques aériennes, Nadine O'Garra est diplômée du Centre des Arts de Cirque du Lido à Toulouse et de l’école de cirque Rogelio Rivel de Barcelone. Elle s’intéresse aux relations possibles entre le cirque et d’autres disciplines, notamment les arts numériques. En 2010, elle développe son projet « Amor en tiempos de Ikea » (L’amour au temps d’Ikea) et pratique aussi la corde lisse, le trapèze volant et le tissu aérien. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress Re-gen sites à Huesca en 2014.

P
  • MAURO PACCAGNELLA
    -
    Italie
    Mauro Paccagnella

    Danseur et chorégraphe italien, Mauro Paccagnella vit et travaille à Bruxelles depuis 1991. En 1998, il crée la compagnie Wooshing Machine, à travers laquelle il collabore avec des artistes d’horizons différents. Entre 2006 et 2011, il conçoit une tétralogie librement inspirée de l’univers wagnérien (« Ziggy », « The Golden Gala », « Bayreuth FM », « Siegfried Forever »). Depuis 2012, il crée une série de courtes pièces (« Bloom », « Harsh Songs », « Moonwalk » et « Happy Hour »), à la recherche d’une relation entre corps et forme, entre forme et fonction. Mauro Paccagnella est le chorégraphe et metteur en scène de « Infundibulum » et « Sinué » de Feria Musica, compagnie de cirque contemporain belge. Il est aussi interprète pour Olga de Soto et depuis 2002, danseur pour la compagnie Caterina Sagna dans « Basso Ostinato », « Heil Tanz », « Pompéi » et « Bal en Chine ». Mauro Paccagnella est lauréat des Pépinières en 2000 et rencontre Stephane Broc en 2001 aux Subsistances de Lyon à travers les Pépinières. En 2005, lors de la deuxième édition de Park in progress à Marly-le-Roi, il crée avec Stéphane Broc, The Third Person (Steven Dickie, Olivier Flexman), Ajelen Parolin, Mohammed Benaji et l’équipe de natation synchronisée des Yvelines la pièce « Jiggery Pokery / Subalina ». Pour l’édition de Park in progress à Montreuil en 2014, Mauro Paccagnella a retrouvé Stéphane Broc pour créer une collaboration avec la circassienne Audrey Louwet. Lauréat des Pépinières pour les programmes Map en 2000, Map xxl, Park in progress à Marly-le-Roi en 2005 et 2006 et à Montreuil en 2014.

  • SONIA PAÇO-ROCCHIA
    -
    Canada
    Sonia Paço Rocchia

    Sonia Paço-Rocchia a étudié à l’UdeM en composition mixte et a réalisé des stages à l’Ircam à Paris, à l’Institut Numédiart à Mons et à l’iMAL à Bruxelles. Compositrice pour des instruments non-conventionnels (« Pedalling Under London's Clouds », bicyclette et projection en 2008 à Londres) et créatrice d’installation sonore interactive, web et improvisée en live, elle crée des œuvres à partir des nouvelles technologies. Sonia Paço-Rocchia est bassoniste-improvisatrice du London Improviser Orchestra. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2013.

  • DAMIEN PAIRON
    -
    Belgique
    Damien Pairon

    Membre du collectif Livescape, Damien Pairon est diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Tournai dans l’atelier « recherches picturales et tridimensionnelles » dirigé par Laurence Dervaux et Christian Rolet. Cet artiste pluridisciplinaire pratique l’art vidéo, le VJ’ing, le street art, la sculpture audiovisuelle, la sérigraphie et la peinture. Il est lauréat du prix Jeunes artistes de Wallonie picarde au Prix artistique international de la Ville de Tournai 2010. Il est membre fondateur et actuel directeur de l’atelier/galerie d’art Le 38 Quai Notre-Dame à Tournai. A Mons en 2013, pour Park in progress, Damien Pairon a travaillé avec Julia Hadi, Virag Arany et Stephane Kozik à la création de l’œuvre chorégraphique et musicale « Mon usine ».

  • PAO PAIXAO
    -
    Portugal
    Pao Paixao

    Après avoir travaillé comme performeur, Pao Paixao a développé son travail personnel comme réalisateur et vidéaste. En 2007, il est sélectionné pour le « Berlinale Talent Campus ». Son court métrage « Prémices » (First Fruits) a été sélectionné dans une vingtaine de festivals internationaux et a remporté deux prix du Meilleur Court Métrage. Actuellement il développe un long métrage d’anticipation avec Maximage à Zürich et So close Productions. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • PARADISE NOW
    -
    Belgique
    Paradise Now

    Concepteur/créateur transculturel et sonore basé à Bruxelles, Paradise Now privilégie une démarche activement transversale et collaborative. Il a travaillé étroitement avec les vidéastes, Régis Cotentin, Hanzel & Gretzel, les poètes Ira Cohen, Gerard Malanga, Simon Dumas, des chorégraphes et metteurs en scène. Il collabore, depuis 2005, avec la performeuse/masseuse holistique Isa Belle pour une série d’installations à la croisée des sons essentiels et des sens soniques diffusées à l’international, ainsi qu’avec le musicien/artiste visuel Christophe Bailleau avec lequel il a fondé en 2007 le combo électro-guitaristico-vocale Pastoral et le musicien et artiste sonore Gauthier Keyaerts avec lequel il a lancé Supernova (quelque part entre post pop et poésie sonore) fin 2011. Il a produit et participé à plusieurs disques sur divers labels indépendants, Sub Rosa, Optical Sound, Transonic. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011 et à Mons en 2013.

  • JUSTINE PARISIEN
    -
    Canada

    À l’École de danse Montréal, Justine Parisien-Dumais a été formée à différentes pratiques et notamment à la danse urbaine. Dans le cadre des Projets Incubateurs 2014, elle a travaillé avec Sovann Rochon-Promptep. Impliquée dans le programme Map pour la résidence du collectif, Justine Parisien Dumais avait déjà été invitée par les Pépinières en mai 2015 pour présenter la pièce « Avant les gens mouraient  ». Elle cherche à élargir les possibilités d’expression du corps mais également à en montrer la vulnérabilité.

  • MATHIEU PAROLA
    -
    Israël
    Mathieu Parola

    Danseur israélien Mathieu Parola a travaillé avec l’artiste sonore François Martig, les danseurs Chloé Dozeville, Audrey Pavard et Valentin Somma de la Compagnie Follement Temps Danse et avec Carmen Rodriguez Cruz, à la création d’une œuvre chorégraphique collaborative pour la déambulation de l’édition de Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • RACHEL PARRY
    -
    Royaume-Uni
    Rachel parry

    Diplômée des Beaux-Arts de l’université Northumbria, Rachel Parry est une artiste multidisciplinaire, commissaire d’exposition et enseignante. Dans ses créations, elle soumet son corps à une forme de violence et de brutalité au travers de performances et d’installations multimédia. Elle est actuellement membre du studio BACKLIT Artist Studios and Gallery. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012. 

  • BELÉN PATON
    -
    Espagne
    Belen paton

    Diplômée des beaux-arts de l’Université de Grenade, Belén Paton a étudié à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles et a également obtenu une maîtrise en technologie à l’Université Polytechnique de Valence. Elle a reçu différents prix en Europe et en Asie. Son œuvre « City of Caves » initiée au cours de Park in progress à Nottingham en 2012, a été présentée au Centre National des Arts du Japon à l’occasion du 17e festival Arts et Media à Tokyo et à Milan. Pour l’édition de Park in progress à Montreuil, elle a initié une collaboration avec les danseurs Dario La Stella et Valentina Solinas.

  • CLAIRE PAYEMENT
    -
    France
    Claire Payement

    Formée aux arts plastiques, à la scénographie interactive (Master Création numérique à l’Université de Valenciennes) et à la musique électroacoustique (Studio Art Zoyd à Valenciennes, Master Informatique musicale, musique acousmatique et arts sonores à l’Université Paris Est et l'INA-GRM) Claire Payement développe des recherches sur la perception, l'expérience et la mémoire liée à notre corps. Ses projets sont diffusés en Belgique pour le festival international City Sonic édition 2013 et à Paris lors de la 9ème édition de la jeune création musicale. En 2012, elle est lauréate des Pépinières pour Park in progress à Nottingham et en 2013 de la plate-forme transfrontalière E.S.H. pour les musiques innovantes.

  • PECKER
    -
    Espagne
    PECKER

    Musicien et artiste transdisciplinaire, Pecker a collaboré à des projets de photographie, d’écriture et de dessin. Il a commencé par réaliser des concerts acoustiques en solo, avec sa guitare et des appareils électroniques. En 2013, il sort un disque pop, intitulé « Comercial ». Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Huesca en 2014 en partenariat avec Periferias.

  • GILLES PEETERMANS
    -
    Belgique
    gilles peetermans

    Photographe de formation et professionnel de la création, Gilles Peetermans, dans le cadre de son activité artistique, pratique dans un premier temps, le détournement de circuits électroniques sonores ou circuit-bending, proposition qu’il développe ensuite sous la forme de projector-bending. Il élabore des dispositifs et installations visuelles et sonores où des projecteurs de lumière analogique sont robotisés et déviés de leur fonctionnement initial. Sous le pseudonyme Chemical Slide Show, il collabore avec des musiciens pour des concerts en live et crée des œuvres expérimentales, des projections d’images organiques et minérales. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2013.

  • BAPTIST PENETTICOBRA
    -
    France

    Réalisateur, vidéaste et photographe, Baptist Penetticobra est diplômé de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, en spécialité photographie et vidéo. En 2014, il réalise « Entertainment Capital of the World » une fiction inspirée de son expérience d’un dîner de Thanksgiving passé dans une famille américaine et en 2015, il co-réalise avec Naia Lassus, six épisodes de la série vidéo « The Game of Life », dont les Pépinières présentent une sélection à l’occasion de la 12ème édition du programme Jeune création vidéo-cinéma au FIPA à Biarritz. 

  • ALESSANDRO PERINI
    -
    Italie
    Alessandro Perini

    Alessandro Perini a étudié la Musique Electronique et les Sciences de la Communication Musicale en Italie et en Suède (notamment avec Luca Francesconi et Ivan Fedele). L’éventail de ses productions artistiques s’étend de la musique instrumentale aux travaux audiovisuels et à ceux basés sur la lumière avec une attention particulière sur la relation entre perception visuelle et sonore. Ses compositions ont été jouées en Italie et à l’étranger pendant la Biennale de Venise (Italie), le Festival Futura (France), Open Spaces (Allemagne), Connect Festival (Suède) et Tempus Fugit (Argentine). Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • STÉFANE PERRAUD
    -
    France
    Stefane perraud

    Artiste plasticien, performeur et artiste des nouveaux médias, Stéfane Perraud se consacre aux arts visuels depuis 2007. Il est représenté à Paris par la Galerie De Roussan, il expose à la Maison Particulière à Bruxelles, à la Chambre Blanche à Québec, pour le Palais de Tokyo hors les murs, au YIA art fair, Art Paris Art Fair et Drawing Now. Depuis 2003, il collabore avec plusieurs artistes dans le milieu du théâtre, de la danse et de la performance, à La Chartreuse, Centre national des écritures du spectacles à Villeneuve lez Avignon avec Eli Commins, au MoMa à New York avec Trajal Harell et pour le festival Multiplicidade à Rio de Janeiro avec Malena Beer. La pratique artistique de Stéfane Perraud aborde l'histoire des arts et celle des sciences comme deux sources de langage. Dans son processus de travail, l'artiste choisi des sujets de réflexions qui lui permettent cette double approche afin d'en comprendre les symboles persistants et les marques profondes que le temps laisse dans la mémoire. Sa démarche artistique tente d’explorer ces discontinuités de notre compréhension du monde, non pas pour les abstraire mais pour les appuyer, en faisant appel à un répertoire de signes nouveaux. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • DAMIEN PETITOT - LE COLLECTIF LIVESCAPE
    -
    France

    Artiste multi-disciplinaire diplômé de l'école ARTS2 de Mons où il obtient un master au sein de l'atelier IDM, dirigé par Jean-François Octave, Damien Petitot oriente des recherches vers l'expérimentation et l'utilisation dérivée des techniques et des technologies. Ses vidéos, images, textes, sons et sculptures sont générés par des dispositifs techniques qu'il utilise de manière aléatoire et détourné et qu’il qualifie de « piratés ». Les thématiques de l'intime, de l'altérité et de la communication sont au cœur de son travail. Parallèlement à sa pratique de plasticien, il travaille depuis plusieurs années comme vidéaste pour des projets scéniques, de théâtre, de performance et de musique. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • JUSTINE PLUVINAGE
    -
    France

    « L’intime chez Justine Pluvinage englobe toutes les significations, physique et psychique: le ‘strictement personnel’, le ‘tenu secret’, le corps nu, le contact charnel, le désir pour quelqu’un... tout devient matière à réflexion documentaire et expérimentation filmique. (…) Avec sa caméra si intrusive et subjective, je dois alors en tant que spectatrice, oublier la position de voyeur dans laquelle elle me met, et accepter l’immersion, le mélange constant du privé et du public, de l’art et de la vie. » Alexandrine Dhainaut Après des études de psychologie, Justine Pluvinage obtient son diplôme de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles en 2009 puis celui du Fresnoy en 2015, avec les félicitations. Son travail qui se déploie entre l’art vidéo et le film documentaire, a été montré notamment aux Rencontres d’Arles, au FOAM à Amsterdam, au Bal à Paris, dans les « Modules » du Palais de Tokyo… En 2013, elle participe au 58e Salon de Montrouge dont elle remporte le Grand Prix. Les Pépinières ont projeté dans le cadre de la sélection Jeune création vidéo-cinéma au FIPA ; « Éliane » en 2009, « Le dernier mot » en 2010, « Le mariage de ma cousine » en 2012 et « Tourette et Péroné » en 2013.

  • JULIEN POIDEVIN
    -
    France
    Julien Poidevin

    Julien Poidevin est diplômé de l’École Supérieure d’Arts Plastiques et Visuels de Mons. Artiste pluridisciplinaire, il travaille sur des dispositifs qui interrogent notre rapport au corps et au territoire au travers de plusieurs modes d’expression. Ses créations explorent et questionnent notre rapport à l’espace et à la perception, l’aspect sonore n’est pas l’objet central, mais il fait parti d’un agencement, d’un jeu de rapports multi-sensoriels. Son travail en arborescence se développe à travers un ensemble de projets complémentaires relatifs aux paysages sonores, aux interactions du dedans et du dehors dans la traversée de territoires urbains, aux environnements synesthésiques sollicitant les corps, aux jeux acoustiques comme marqueurs des lieux et aux installations Intermedia où des dispositifs audiovisuels immergent le spectateur. Dans les projets de Julien Poidevin, il est souvent question de la nature du son, de sa source à sa réception, mais aussi de son pouvoir d’évocation, sa capacité à nous emmener ailleurs et à nous faire vibrer. Pour Park in progress à Mons en 2014, Julien Poidevin a conçu une création sonore et une chorégraphie lumineuse dans l’espace de la grande halle des anciens Abattoirs. Pour Park in progress à Montreuil 2014, il a investi l’espace de la Maison de l’Arbre avec une installation audio et lumineuse.

  • AGNIESZKA POKRYWKA
    -
    Pologne
     Pokrywka Agnieszka

    Formée à l’Université de technologie et à l’Académie des Beaux-Arts de Poznan en Pologne, Agnieszka Pokrywka vit à Prague en République tchèque.
    Elle travaille comme artiste d'interaction, cinéaste, graphiste, conceptrice et chercheuse. Dans sa création, elle utilise principalement des moyens d'expression numérique (vidéo, animation, VJ'ING, installation interactive) qui mettent l’accent particulièrement sur les solutions open source. Elle a participé à plus de cinquante expositions collectives et à des festivals de cinéma à l’international. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • ALESSANDRA POMATA - COMPAGNIE LUB-ELHADE
    -
    Italie
    Alessandra Pomata

    Diplômée de l’Académie régionale de danse du Teatro Nuovo de Turin, Alessandra Pomata a dansé sous la direction du chorégraphe Christian Valsesia et a co-créé la compagnie Lub-Elhade dont la première production « Humus » est présentée lors de la Nuit européenne de la jeune création pour l’édition de Park in progress à Nicosie en 2014 en collaboration avec Laurence Moletta.

  • ZAHRA POONAWALA
    -
    Suisse
    Zahra Poonawala

    Diplômée de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2007 et du Fresnoy à Tourcoing en 2012, Zahra Poonawala a exposé ses œuvres au Contemporary Art Center de Vilnius, au LABoral Gijon, au Kunsthalle Mulhouse, au MACRO à Rome et pour la Nuit Blanche à Bruxelles. Traditionnellement les circuits de production et de diffusion tendent à organiser une séparation entre les espaces dédiés aux arts visuels et ceux des arts vivants. Zahra Poonawala cherche au contraire à unir les deux pour provoquer de nouvelles sensations à travers des créations plastiques et musicales. Elle interroge la naissance de l’harmonie, cette étincelle qui fait qu’un son devient l’objet d’une expérience spatiale, avec sa densité, sa présence ou son absence. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2013.

  • ROBERT PRAXMARER
    -
    Autriche
    Robert Praxmarer

    Artiste, développeur et chercheur, Robert Praxmarer dirige actuellement le département de Réalité Augmentée et Jeu à l'Université des Sciences Appliquées de Salzbourg et un secteur du Center for Advance in Digital Entertainment Technologies. Il a travaillé avec des artistes et designers internationaux. Il a reçu des prix et des bourses (Grand Prix Art des médias de Salzbourg, le prix UNESCO pour les arts visuels et l’art numérique, Podium09, Crossing Europe). Avec Reinhold Bidner, il forme le duo artistique 1n0ut. Ses créations artistiques sont des dramaturgies interactives et des expériences immersives dans des espaces de réalité mixte et multimédia. Lauréat des Pépinières pour les programmes Map xxl et Park in progress à Pannonhalma en 2012.

  • TOM PRÔNEUR - COMPAGNIE SÔLTA
    -
    France
    Tom Proneur

    Danseur, trampoliniste, acrobate, voltigeur et jongleur, Tom Prôneur est diplômé de l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny-Sous-Bois et du Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne. En août 2013, il co-fonde la Compagnie Sôlta avec Alluana Ribeiro. A Huesca, Tom Prôneur collabore avec Klaus Fruchtnis et Audrey Louwet à l’œuvre « Funambulism : a mind attempting balance ». Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie et à Huesca en 2014.

  • GRÉGOIRE PUREN
    -
    Belgique
    Gregoire Puren

    Comédien, danseur et circassien, Grégoire Puren se forme à l’Académie Fratellini, centre d’art et de cirque à Saint-Denis et à l'école de théâtre Le Samovar à Paris. Ses projets trouvent leur aboutissement dans la rue et au sein de compagnies, avec l'acrobatie, le mât chinois, le théâtre du mouvement avec Claire Heggen, Franck Dinet, la Compagnie Rasposo et la Compagnie Malabar. Pour l’édition de Park in progress à Mons en 2013, Grégoire Puren s’est associé à Carmen Rodriguez Cruz et Christophe Bailleau pour créer une performance, la création d’un espace architectural-mental, bien réel, l’espace de l’intime, dans un climat de crise économique ambiante où la solitude n’est pas nécessairement synonyme d’individualisme.

R
  • NATALIE RAVEN
    -
    Royaume-Uni
    Natalie Raven

    Comédienne et artiste numérique, Natalie Raven a étudié le théâtre à l’Université Montfort en 2008. Pour l’édition de Park in progress à Nottingham en 2012, elle a collaboré avec l’artiste Helen Stead a la création d’une installation photographique et numérique.

  • COMPAGNIE RÉALTYMPANICA - RENATA GASPAR ET IOANA PAUN
    -
    Royaume-Uni
    Realtympanica

    Artistes du contexte et de la relation à l’autre, Renata Gaspar et Ioana Paun de la Compagnie Réaltympanica conçoivent des œuvres numériques et vidéo qu’elles associent au théâtre. Ces artistes de la performance s’intéressent aux implications sociales et intellectuelles dans la vie quotidienne. L’une des productions de la compagnie « Connection Failed » réalisée dans une laverie, fait participer le public, à l’écoute des pensées des comédiens par un enregistrement diffusé grâce à des casques synchronisés. Lauréates des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • JONATHAN REIG - ENSEMBLE L’ABRUPT
    -
    France
    Jonathan Reig

    Artiste sonore, Jonathan Reig collabore avec Alban Richard pour les productions de la compagnie ensemble l’Abrupt. Il participe à la quatrième édition de Park in progress en 2011 pour l’adaptation de la pièce d’Alban Richard « Lointain » sous la forme d’une déambulation dans l’espace naturel du Parc national de Saint-Cloud.

  • LAURENCE RENSON
    -
    France
    Laurence Renson

    La mezzo-soprano Laurence Renson découvre le chant avec Greta de Reyghere et se perfectionne ensuite en chant baroque auprès de Rachel Yakar, Gerda Hartman, Stéphan Van Dyck, Gabriel Garrido, Jérôme Corréas, Vincent Dumestre et Nicolas Achten. Elle travaille avec divers ensembles européens spécialisés dans la musique baroque, notamment Akadêmia et Arsys Bourgogne, et se produit fréquemment en concert de musique de chambre, avec l’ensemble Isocèle, quatuor vocal a cappella et avec l’artiste Stéphanie Laforce. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2013.

  • ALLUANA RIBEIRO - COMPAGNIE SÔLTA
    -
    Espagne
    Alluana Ribeiro

    Equilibriste, voltigeuse de main à main et jongleuse, Alluana Ribeiro intègre l’École Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois, puis le LIDO - Centre Municipal des Arts du Cirque de Toulouse où elle pratique le mât pendulaire. En août 2013, elle co-fonde la Compagnie Sôlta avec Tom Prôneur. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie et à Huesca en 2014.

  • ALBAN RICHARD - ENSEMBLE L’ABRUPT
    -
    France
    Alban Richard

    Après des études musicales et littéraires, Alban Richard choisit l’aventure de la création chorégraphique. Il fonde ensemble l’Abrupt en 2000 et crée un répertoire d'une vingtaine d'œuvres. Son écriture est processuelle, tramée de plusieurs partitions : pour la danse, la musique, la lumière et les costumes. En lien avec le monde musical, il collabore notamment avec l’Ircam, les Talens Lyriques, les Percussions de Strasbourg, l’ensemble Cairn et de nombreux compositeurs. Il crée des installations-performances au musée d’Art moderne de la ville de Paris, au musée du quai Branly et à l'Abu Dhabi Art Fair. Ensemble l’Abrupt est en résidence au Théâtre Paul Eluard à Bezons pour la saison 2014-2015. Invité d’honneur pour le programme des Pépinières Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • DOMINIK RITSZEL
    -
    Pologne

    Formé à l’Université de Silésie à Cieszyn et à l’Ecole des Beaux-Arts de Katowice en Pologne Dominik Ritszel est réalisateur. Ses films expérimentaux ont été présentés dans de nombreux festivals internationaux, notamment au Palais de Tokyo et à la Gaîté Lyrique en France. En 2014, il a été en résidence à A-I-R Laboratory à Varsovie, où il a créé son film « Versus ». Le comité de la Trieste Contemporanea lui a décerné en 2015 le prix « Jeune artiste européen ». Son court-métrage « Reverb » a été sélectionné pour cette 12ème édition du programme Jeune création vidéo-cinéma.

     

  • SEBASTIAN RIVAS
    -
    Argentine
    Sebastian Rivas

    Sebastian Rivas évolue dans le domaine du jazz, du rock et de l’improvisation avant de se tourner vers le piano et la composition. Il est lauréat de la Société internationale de musique contemporaine en 2004, des Pépinières pour Park in progress à Marly-le-Roi en 2006, de la sélection Tremplin de l’Ensemble intercontemporain en 2008 et du Prix Italia de la RAI en 2012. Il participe à plusieurs stages et master classes à l’Ircam, au Centre Acanthes, avec l’ensemble Ictus et à la Fondation Royaumont. Il interroge la perception et se concentre sur le timbre et la texture, sur des sonorités filtrées et complexes, composantes indissociables de l’évolution formelle. Dans une démarche de collaboration pluridisciplinaire, il s’engage dans divers projets avec la danse, le théâtre, l’architecture et les arts plastiques et collabore avec Antoine Gindt, Charles Berling, Géraldine Kosiak, François Marthouret ou Philippe Rahm parmi d’autres. Son opéra « Aliados » (2013), exemple d’art total, est créé lors du festival ManiFeste, avant son départ pour une résidence à la Villa Médicis (2013-2015), où il entame un nouveau chantier de travail entre espace d’expositions/espace scénique, au travers d’installations sonores et de performances. Pour Park in progress à Montreuil en 2014, Sebastian Rivas a collaboré avec le flûtiste Paolo Vignaroli et la performeuse Anna Gaïotti. Lauréat des Pépinières pour l’événement « 12.12.12 » à la Villa Mallet-Stevens.

  • EMILIA ROBINSON
    -
    France
    Emilia Robinson

    Interprète, chercheuse et enseignante, Emilia Robinson explore la pratique de la performance, de la danse contemporaine et du théâtre dans une forme d’improvisation, à la fois indépendante et collaborative. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • DAVID ROLLAND - COMPAGNIE DAVID ROLLAND
    -
    France
    David Rolland

    David Rolland étudie la danse contemporaine, jazz et classique. En 1997, il fonde avec Jean-François Courtilat et Jean-François Guillon, plasticiens, la galerie ipso facto à Nantes, espace d’exposition qui accueille la jeune création contemporaine. En 1999, il crée la compagnie ipso facto danse avec la danseuse et chorégraphe Angela Fagnano. Depuis 2004, il développe un travail plus personnel sous le nom de David Rolland Chorégraphies et met en place des procédés participatifs, afin d’amener le spectateur à intégrer l’œuvre, notamment dans la chorégraphie collective « Les lecteurs » en 2004, qu’il présente pour l’édition de Park in progress à Saint-Cloud en 2011, ou sur la question du danseur interprète, en invitant des non danseurs sur scène (« êtes-vous donc ? »). Ces procédés conduisent alors à l’écriture de partitions destinées à être interprétées sur le qui-vive, à l’aide d’outils très simples, à la portée de tous : production de gestes de communication non verbale. En 2011, il crée « Happy Manif », déambulation chorégraphique décalée en milieu urbain, dans laquelle le public se retrouve interprète d’une partition audioguidée délivrée sur casque HF. Fin 2013, il crée son premier solo, « Penchez-vous sur mon berceau ! », autoportrait chorégraphique et théâtral.

S
  • CÉDRIC SABATO
    -
    Belgique
    Cédric Sabato

    Artiste visuel et musicien belge, Cédric Sabato est le fondateur et le directeur artistique de l’association Art-Chétype, qui facilite l’accès à des ateliers d'art contemporain dans des institutions socio-éducatives. Les œuvres de Cédric Sabato sont étroitement liées à la société et abordent des thèmes controversés tels que les OGM, les phénomènes de mode, l'écologie et la manipulation des images dans les médias. Aujourd’hui, son projet « Herbal Ghetto » interroge l’homme face à son environnement. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011 et à Mons en 2013.

  • LYDIA SÁNCHEZ MARTÍN
    -
    Espagne
    Lydia Sanchez

    Actrice diplômée d’art dramatique à l’Institut de théâtre de Barcelone, Lydia Sánchez Martín a joué notamment dans la pièce de théâtre « CEL-LA 8 » sous la direction de Biel Jordà, pour laquelle elle a reçu en 2009 le prix de la meilleure actrice. Elle a également tourné dans des longs, moyens et courts-métrages. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress-Micronesia à Huesca en 2014.

  • CARLOTA SANTABÁRBARA
    -
    Espagne
    Carlota Santabarbara

    Diplômée d’Histoire de l’art, de gestion culturelle, de conservation et de restauration, Carlota Santabárbara est actuellement étudiante doctorante en histoire de l’art, commissaire d’exposition et restauratrice. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Huesca en 2014 en partenariat avec le festival Periferias.

  • FANI SARANTARI - COMPAGNIE DAVID ROLLAND
    -
    Grèce
    Fanny Sarantari

    Fani Sarantari suit une formation de danse classique et contemporaine au conservatoire de la ville de Thessalonique. Entre 1995 et 2000, elle collabore avec la compagnie Emmeleia et travaille avec les chorégraphes Jackie Taffanel, Christine Bastin, A. Fernandez, J. Vinclair, K. Levi. En 2000, elle est interprète pour Laura Scozzi, Christine Bastin, Michel Kelemenis, David  Rolland, A. Dumont et le collectif La Fura dels Baus. En 2003, elle crée sa propre compagnie sous le nom de 7Farfelu.  Elle obtient le prix d’interprétation Talent Danse Adami en 2004. En 2009, elle crée le solo « Diapositive n°421 ». Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • TOMOKO SAUVAGE
    -
    Japon
    Tomoko Sauvage

    Musicienne et artiste sonore, Tomoko Sauvage travaille depuis plusieurs années avec des waterbowls composés d’hydrophones (micros sous-marins), plongés dans des bols en porcelaine, de tailles variées, remplis d’eau. Elle s’intéresse à l’exploration de la résonance, de l’espace et des matières sonores fragiles. Son travail se concrétise dans des formes variées: performances de longue durée, installations sonores. Sa musique est produite par le label franco-belge aposiopèse et Dokidoki editions en France. En 2011, elle a conçu une nouvelle série de bols en porcelaine lors de sa résidence à La Pommerie en France en collaboration avec le Centre de Recherche sur les Arts du Feu et de la Terre de Limoges. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • SCENOCOSME - GRÉGORY LASSERRE ET ANAÏS MET DEN ANCXT
    -
    France
    Scenocosme

    Scenocosme crée des oeuvres issues d’hybridations possibles entre le monde vivant et la technologie dont les points de rencontres les incitent à inventer des langages sensibles et poétiques. Leurs installations artistiques ont notamment été exposées au ZKM (Allemagne), au Daejeon Museum of Art (Corée), au Contemporary Art Museum Raleigh (Etats-Unis), dans de nombreuses biennales et festivals internationaux: INDAF (Séoul), BiIACS3 of Seville (Espagne), Triennial of Media Art (Pékin), FILE (Brésil), ISEA, City Sonic, Lille3000 et La Gaîté Lyrique. Lauréats des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • LÉO SCHWEITZER
    -
    France

    Réalisateur, scénariste et monteur sonore, Léo Schweitzer est diplômé de l'Atelier de Sèvres, de l’EMCA (École des Métiers du Cinéma d’Animation) d’Angoulême et des Gobelins à Paris. Sa rencontre avec Dorian Lee l’a conduit au projet de co-réalisation du film d’animation « Back home » présenté à l’occasion de la 12ème édition du programme Jeune création vidéo-cinéma. Compositeur et interprète violoniste parallèlement à ses projets cinématographiques, il a collaboré avec Mélodie Busker, Lucky Lindy, Isaac Delusion et DMC.

  • HANNAH SILVA
    -
    Royaume-Uni
    Hannah Silva

    Auteur de théâtre et musicienne, Hannah Silva est diplômée en art dramatique de la Purcell School of Music, de l'Université d'Exeter au Royaume-Uni et du Conservatoire d’Amsterdam, également en chorégraphie et écriture de la performance du Dartington College of Arts au Royaume-Uni. Elle réalise des performances et utilise de façon innovante des textes cut-up. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • RUI SILVEIRA
    -
    Portugal

    Diplômé des Beaux arts de Lisbonne en communication graphique et nouveaux medias, Rui Silveira, cinéaste, designer graphique et photographe a réalisé plusieurs vidéos d’art, documentaires et projets photographiques pour des agences d’architecture. Dans le cadre du programme Map des Pépinières et avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, Rui Silveira est parti en résidence au centre d’art PRIM au Québec en 2014 et a présenté à La Chaufferie, Centre de diffusion et d’expérimentation en arts visuels et médiatiques de la Coopérative d’habitation Lezarts, « Les jours avant le printemps » un documentaire s’inscrivant dans le quartier Centre-Sud. 

  • SÉBASTIEN SIMON
    -
    France

    Diplômé de l'École Supérieure Libre d'Études Cinématographiques et de l'Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne, Sébastien Simon a débuté comme monteur. Depuis 2011, il travaille de façon nomade comme réalisateur tout en collaborant au Busan International Short Film Festival, au Festival de Film Français de Jeju, au Seoul International Extreme-Short Image & Film Festival en Corée du Sud, ainsi qu'aux Rencontres Cinématographiques de Cavaillon en France. Sébastien Simon a co-réalisé avec Forest Ian Etsler « Vue de l’esprit », présenté à l’occasion de la 12ème édition du programme Jeune création vidéo-cinéma.

  • ULA SIMULYNAITE
    -
    Lituanie
    Ula Simulynaite

    Dessinatrice et illustratrice, Ula Simulynaite a collaboré avec Deborah Stevenson à la création d’une œuvre graphique et d’une performance participative pour l’édition de Park in progress à Nottingham en 2012.

  • MARIE SIRGUE
    -
    France

    Plasticienne issue des Beaux Arts de Toulouse, Marie Sirgue crée des sculptures et des installations autour de l’homme et son environnement. Ses créations relèvent de techniques variées telles que le modelage, le moulage, l’ébénisterie, le travail du métal mais également la retouche d’image. En s’appuyant sur ses voyages et ses observations du quotidien, elle cherche à valoriser les fabrications de « fortune » et l’ingéniosité populaire. En octobre 2010, l’artiste participe à la première étape du programme Hito des Pépinières et à son parcours artistique transdisciplinaire Jacobeo in progress. L’année suivante, elle se rend à Hecho en Espagne pour une résidence de deux mois, au cours de laquelle Marie Sirgue opère des décalages légers et sensibles qui apportent de nouvelles pistes d’interprétations et de questionnements. Inspirée par le folklore local, Marie Sirgue détourne le vêtement traditionnel et ses nombreux plis pour réaliser un vautour en tissu. Cette résidence donne lieu à l’exposition collective « Transversales ». Lauréate du programme Map, Marie Sirgue bénéficie d’une résidence à Est-Nord-Est au Québec en 2014. À cette occasion, elle développe un atelier de modelage et de coulage de bas-reliefs avec les enfants du camp de jour de Saint-Jean-Port-Joli, participe aux « Pop-événements » et présente, avec les autres artistes accueillis en résidence, Boutique, une installation suscitant une réflexion sur le rapport à la marchandisation de l’Art contemporain.

  • STEPHEN SKRYNKA
    -
    Royaume-Uni

    Stephen Skrynka est un artiste basé à Glasgow dont la démarche artistique n’est que prise de risques pour « essayer de faire ce que vous pensez que vous ne pouvez pas faire et attendre le résultat ». Son travail actuel porte sur les conflits personnels entre l’art et l’amour, les sacrifices et les coûts, les succès et les échecs. Sa pratique de travail est souvent une réponse aux métiers des autres, ainsi Stephen Skrynka se met dans la peau des autres et prend le rôle d’un chauffeur routier, de taxi où même d’un corbillard. Le travail de Stephen Skrynka se situe aux confluences des disciplines. Ses interventions dans l’environnement urbain questionnent avec pertinence les fictions que l’on se crée, les artifices dont on pare nos vies, et en appellent à la participation du public.

  • VALENTINA SOLINAS
    -
    Italie
    Valentina Solinas

    Auteur et artiste de la performance, Valentina Solinas a étudié la danse et le théâtre à l’Acting School et au Teatro Nuovo de Turin. En 2004, elle est diplômée de l’Ecole des arts du théâtre Teatranzartedrama de Turin. En 2010, elle danse pour une performance de Tino Sehgal au Castello di Rivoli. Elle collabore avec Dario La Stella pour le projet Senza Confini Di Pelle pour lequel elle est directrice, auteur et interprète. Pour cette édition à Montreuil, Valentina Solinas a développé une collaboration avec Dario La Stella et Belén Paton.

  • THIBAULT SOLINHAC
    -
    France
    Thibaukt Solinhac

    Thibault Solinhac a travaillé avec les vidéastes et réalisateurs Neil Beloufa et Mark Rappaport et les chorégraphes Claudio Stellato, Annabelle Bonnery et Samuel Mathieu. Il a réalisé des vidéos où le corps dansant fait écho aux géographies explorées. Dans ses créations, son approche du son est tout aussi sensible à l'immensité d'un paysage silencieux, qu'à une partition polyphonique baroque. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

  • SAM SPRECKLEY
    -
    Royaume-Uni
    Sam Spreckley

    Artiste visuel britannique, Sam Spreckley est diplômé en imagerie électronique de l’école d’art et de design Duncan à Dundee en Ecosse. A travers des créations cinématographiques et vidéos expérimentales, l’artiste explore les relations entre le son et l’image en proposant des manipulations inattendues. Dans son œuvre, Sam Spreckley s’intéresse aux questions de synesthésie et d’hypomanie, en particulier la façon dont nous interprétons des actions et des mouvements simples. Fasciné par la nature, pour Park in progress, Sam Spreckley propose une investigation de l’environnement dans lequel l’homme évolue. Lauréat des Pépinières pour les programmes Park in progress à Saint-Cloud en 2011, à Nottingham en 2012, à Mons en 2014, et pour le FIPA en 2012 et en 2014.

  • PEPSO STAVINSKY
    -
    France
    pepso stavinsky

    Rappeur et improvisateur reconnu à travers ses apparitions dans les célèbres compétitions End Of The Weak, Pepso Stavinsky fonde en 2009 le quartet Hip Hop / Jazz, Projet Stavinsky. En 2013, il sort son premier album solo « Voir la lune ». Ovni du rap, il est fondamental pour lui de révéler par ses textes son identité et ses collaborations artistiques, en tentant d’éviter les stéréotypes sur cet art. Pour Park in progress 12.12.12 à la Villa Mallet-Stevens, Pepso Stavinsky a collaboré avec Claudio Stellato pour la création d’une performance a capella et d’une chorégraphie improvisée. En 2013, avec L.O.S il propose un duo de voix pour l’édition de Park in progress à Montreuil à la Maison de l’arbre. Pepso Stavinsky développe actuellement le projet pluridisplinaire, de musique, poésie et dessin, « Rezinsky » avec Rezo et Silas. Parallèlement il travaille sur le projet musical hip-hop / electro « EASY » à Nantes mené par Florian Brunet. Pour l’édition de Park in progress à Montreuil en 2014, il a développé un projet avec la chorégraphe Ndoho Ange et deux jeunes danseuses de Montreuil.

  • HELEN STEAD
    -
    Royaume-Uni
    Helen Stead

    Photographe et artiste numérique, Helen Stead a conçu pour l’édition de Park in progress à Nottingham en 2012 une installation digitale en collaboration avec la comédienne Natalie Raven. En 2008, elle intègre une résidence à Venise et en 2010 prend part à un programme de régénération créative internationale à Riga en Lettonie. Depuis, elle a vécu et a travaillé à Padoue, Paris et New Delhi.

  • CLAUDIO STELLATO
    -
    Italie
    Claudio Stellato

    Artiste pluridisciplinaire Claudio Stellato, en parallèle de sa formation à la Scuola civica jazz de Milan, expérimente le théâtre de rue. En 2001, il intègre le Lido, Centre des Arts du Cirque de Toulouse. Entre 2004 et 2014 il est danseur pour différentes compagnies : Cie Kdanse, Olivier Py, Roberto Olivan, Cie Arcat, Fré Werbrouck, Karine Pontiès, la Cridacompany et L.O.D entre autres. Sa première pièce « L’Autre » a été présentée au Théâtre des Brigittines à Bruxelles, en mars 2011 et tourne internationalement depuis quatre ans. Cette pièce s’est construite dans le cadre de rencontres faites sur les autres éditions de Park in progress. Elle a été notamment présentée au Centquatre et au Point Ephémère à Paris. Sa nouvelle création, « la Cosa » sera montrée en octobre 2015 aux Halles de Schaerbeek à Bruxelles. Claudio Stellato, avec son film « La Soffitta » est sélectionné en 2009 pour le programme Jeune création-vidéo cinéma des Pépinières diffusé dans le cadre du FIPA à Biarritz. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Pannonhalma, à Nottingham en 2012 et à Montreuil en 2013, il traduit sa curiosité pour l’autre et son goût pour la rencontre en explorant de nouvelles situations dans des expériences transdisciplinaires, notamment avec le collectif Livescape et Emmanuelle Ducrocq.

  • DEBORAH STEVENSON
    -
    Royaume-Uni
    Deborah Stevenson

    La poète Deborah Stevenson a travaillé avec Roundhouse à Londres, le British Council et enseigne à l'Université de Nottingham. Ses écrits ont été publiés par l'Université d'Oxford. Elle est la fondatrice du club Les Poètes Mouthy à Nottingham Playhouse. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • DRAGAN STOJCEVSKI
    -
    Serbie
     Dragan Stojcevski

    Scénographe pour le théâtre et artiste visuel, Dragan Stojcevski est diplômé de la section scénographie à Damu à Prague et aujourd‘hui il est étudiant en doctorat. Actuellement, il se concentre sur la création d’installations artistiques dans l'espace public in situ en République tchèque et à l'étranger. Il développe ses projets dans des sites archéologiques, des musées, des zones industrielles abandonnées ou en milieu rural. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • DAGMAR STROSOVA
    -
    République tchèque
    Dagmar Strosova

    Depuis 2007, Dagmar Strosova crée des bijoux, des carillons et des installations à partir de bouteilles de verre recyclées. Elle aime proposer des œuvres interactives et ouvertes au public. Ces sculptures sont généralement suspendues et produisent des sonorités selon les mouvements donnés, en les touchant ou en soufflant dessus. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • :SUCH: (Marc Parazon)
    -
    France
    Such Marc Parazon

    Compositeur de musique électroacoustique, artiste sonore et réalisateur de film expérimental, Marc Parazon est diplômé de l’école nationale Louis Lumière en ingénierie sonore. Il travaille dans l’industrie du cinéma pour le Centre Pompidou et l’Ircam à Paris. Il a également étudié la composition électroacoustique à l’Académie de musique de Pantin et a réalisé la bande son originale des films « Fidelio » de Lucie Borleteau, « A vif » de Guillaume Foresti et de l’installation « Peep » de Josephine Wister Faure au Silencio à Paris en 2014. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

T
  • TAIAT DANSA (MERITXELL BARBERÀ ET INMA GARCÍA)
    -
    Espagne
    Taiat Dansa

    Fondée en 1999 à Valence, la compagnie Taiat Dansa a produit douze spectacles qui ont été présenté notamment au théâtre le Cuerta Pared, à la fondation Casa Encendida, au centre d’art Círculo de Bellas Artes à Madrid, au Joyce Theatre Soho et au Baryshnikov Arts Center à New York. Lauréates des Pépinières pour le programme Park in progress à Huesca en 2014 en partenariat avec le festival Periferias.

  • VALERIA TEDESHI
    -
    Italie
    Valeria Tedeshi

    Circassienne et danseuse diplômée du Club de Trapezista de Buenos Aires et de l’Académie des Beaux-Arts de Rome en spécialité scénographie, Valeria Tedeschi pratique la corde aérienne et s’associe aujourd’hui à Chiara Zubiani pour le projet « Tagtraum » (Rêverie) en collaboration avec le Teatro Furio Camillo de Rome. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

  • MAFE TOLEDO
    -
    Brésil
    Mafe Toledo

    Danseuse, chorégraphe et artiste de la relation à l’autre, Mafe Toledo place au cœur de ses recherches la rencontre d’autres cultures, disciplines et formes d'art. Elle a travaillé avec Dance4, Newington Dance Space, Jean Abreu et s’est intéressée aux liens entre le Brésil et le Royaume-Uni, grâce à une initiative du Conseil des Arts britannique du Royaume-Uni. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • ANNE-SOPHIE TURION
    -
    France
    Anne Sophie Turion

    Diplômée en scénographie de l'école nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris, Anne-Sophie Turion, dans son travail, mêle la performance et le théâtre en juxtaposant différents matériaux et récits. Elle cherche à exposer la construction de la matière théâtrale, afin de révéler notre besoin de fiction, de représentation, de projection et de fantasme. Lauréate des Pépinières pour l’édition de Park in progress à Pannonhalma en 2012, Anne-Sophie Turion a créé une scénographie qui invitait les artistes et les moines de l’abbaye à prendre part à une déambulation dans la forêt.

  • URI TURKENICH
    -
    Israël
    Uri Turkenich

    Chorégraphe, danseur et performeur, Uri Turkenich vit et travaille en Allemagne et en Suède. En 2012, il est diplômé de programme MA pour la chorégraphie à l’Ecole de danse de Stockholm, travaille comme performeur dans plusieurs projets et dirige Practice Symposium à Stockholm. Dans son travail, il s’intéresse aux questions de changements, d’histoire et de vitalité, seul ou à travers des collaborations. Lauréat des Pépinières pour les programmes Park in progress à Saint-Cloud en 2011 et M4M en 2012.

V
  • CRISTIANA VALSESIA - COMPAGNIE LUB-ELHADE
    -
    Italie
    Valsesia Cristiana

    Diplômée de l’Accademia Albertina delle Belle Arti de Turin en design spécialisé dans le théâtre, Cristiana Valsesia est chorégraphe et danseuse. Elle est la co-fondatrice de la compagnie Lub-Elhade. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.

  • JASON VAN GULICK
    -
    France
    Jason Van Gulick

    Percussioniste et compositeur, Jason Van Gulick suit des chemins tracés par Fritz Hauser, Lê Quan Ninh ou Chris Corsano. L’exploration de l’espace par la diffusion du son et la mise en scène du musicien par rapport au public sont devenus des thèmes récurrents dans ses projets. Ses études en architecture et sa formation aux techniques du spectacle lui permettent de nourrir et mettre en place son travail artistique. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • PIERRE VANDAMME
    -
    Belgique
    Vandamme Pierre

    rofessionnel de la création, Pierre Vandamme est diplômé de l’Institut National de radioélectricité et cinématographie de Bruxelles. Il travaille dans la post-production audiovisuelle pour Courrier Sud Productions et Dow sprl en tant qu’ingénieur du son et designer lumière. Il crée en 2013, MediaFaz.com à travers lequel il produit de nombreuses vidéos artistiques et des courts métrages. Lauréat des Pépinières pour Park in progress à Saint-Cloud en 2011, il a investi le champ artistique de ce programme avec succès.

  • SEBASTIÁN VANNEUVILLE
    -
    Espagne
    Sebastian Vanneuville

    Professionnel de la création, Sebastián Vanneuville est diplômé en Arts Audiovisuels de l'Université de Guadalajara au Mexique et en direction de la Photographie de l'Ecole Supérieure de Cinéma et d’Audiovisuel de Catalogne. Il travaille comme cadreur et directeur de la photographie pour Huesca Film Office depuis 2005 et a collaboré avec des producteurs et des réalisateurs pour des documentaires, des reportages, des publicités et des longs métrages. Pour l’édition de Park in progress à Huesca en 2013, Sebastián Vanneuville a collaboré avec Stephane Kozik et Julia Hadi à la création de la vidéo « Strange meeting in an empty space ».

  • IOANNA VASILAKOPOULOU
    -
    Grèce
    Ioanna Vasilakopoulou

    Chorégraphe, performeuse, sociologue et artiste communautaire, Ioanna Vasilakopoulou est née à Athènes. Elle a étudié la sociologie et la danse, a entrepris de nombreux workshops et a participé à de multiples performances en Grèce et au Royaume-Uni. Elle travaille au Hellenic National Centre for Theatre and Dance, dont l’objectif principal est la mise en place d’une politique de gestion nationale du théâtre et de la danse. Elle est aussi la fondatrice et chorégraphe de Ditto Dance Company. Etablie à Athènes, elle enseigne également le yoga, la danse et l’improvisation. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Mons en 2014.

  • PHILIPPE VAZ COATELANT
    -
    France
    Philippe Vaz Coatelant

    Artiste de la relation à l’autre Philippe Vaz Coatelant se situe dans le champ transdisciplinaire. Ses installations lui permettent de mieux atteindre son désir de tisser des liens affectifs et intellectuels avec le public pour redéfinir une nouvelle poésie de la vie. Philippe Vaz Coatelant a participé à des résidences multidisciplinaires et a travaillé sur des projets interdisciplinaires avec des architectes et des designers. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Pannonhalma en 2012.

  • VLADIMIR VETROVSKY
    -
    République tchèque
    Vladimir Vetrovsky

    Peintre, sculpteur et auteur de projets multimédias, Vladimir Vetrovsky est diplômé de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Prague. Artiste du contexte et de la relation à l’autre, ses œuvres reflètent sa perception métaphysique du monde réel avec son propre vocabulaire artistique dans un dialogue soutenu avec le spectateur. Porteur de valeurs et de messages, les couleurs vives, les matériaux recyclés et les formes inattendues prennent une place essentielle dans son travail. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Saint-Cloud en 2011.

  • PAOLO VIGNAROLI
    -
    Italie
    Paolo Vignaroli

    Paolo Vignaroli est un compositeur-improvisateur et interprète de musique contemporaine. Il fait ses études en Italie au conservatoire de Sienne avec Luciano Tristaino et plus tard obtient un diplôme de l’école de musique de Lugano en Suisse. Ce musicien a rejoint les Pépinières en 2012, à l’occasion de l’événement 12.12.12 à la Villa Mallet-Stevens où il a interprété à la flûte une œuvre écrite par Sebastian Rivas - également lauréat du programme Map – « Die sanftestes Gesetz 2 ». Il a joué en tant que soliste sur les scènes de prestigieux festivals de musique contemporaine : le Lucerne Festival, Musik-Podium Zurich, Berne Musik Festival, Ars Musica, Festival de Davos Jeunes artistes en concert, Ircam et Biennale de Venise. En 2013, à l’occasion de Park in progress à Montreuil, Paolo Vignaroli à la flûte et Eloïse Labaume à la harpe ont partagé un duo et croisé leurs expressions pour une improvisation musicale. Pour la treizième édition de Park in progress en 2014, il a développé un projet avec le compositeur Sebastian Rivas et la danseuse Anna Gaïotti.

  • GAELLE VILLEDARY
    -
    France
    Après ses études en Arts Appliqués à Strasbourg, Gaëlle Villedary prend la direction artistique de « Green Object Studio » né en 2001 de sa collaboration avec Hatim Elmrini, réalisateur et designer audiovisuel. En 2007, elle s'installe à Marseille où elle suit une formation métaux précieux dans l'atelier de Juliette Arda et une préparation pédagogique en arts plastiques qui l’amène à enseigner le design et les arts plastiques. En parallèle, elle développe une pratique artistique qui prend racine dans l’enfance et se nourrit de ses dix années passées en Afrique, à Douala et Casablanca. Sa recherche s'articule autour des notions de frontières et de transformations liées aux territoires, réels et imaginaires, intimes ou fantasmés. 
    Dans le cadre du programme Map proposé par les Pépinières européennes pour jeunes artistes, l’artiste plasticienne réalise une résidence de 2 mois à Langage Plus au Québec en 2014. 
    S’intéressant à l’étendue d’eau du lac Saint-Jean comme une péninsule de terre et nouant une relation intime avec les personnes qu’elle a rencontré et dont elle a recueilli les récits d’ici et les rêves d’ailleurs. Gaelle a relevé des échantillons de températures, de fleurs, de strates de neige, de glace, qu’elle a exposés comme autant de témoignages du territoire d’accueil.
  • MAURO VITTURINI
    -
    Italie
    Mauro Vitturini

    Jeune artiste italien itinérant, Mauro Vitturini crée des installations visuelles et sonores. Avec Arnaud Eeckout, rencontré à Mons pour la résidence M4m à Transcultures, il crée la performance « Tentative d’épuisement d’un lieu montois » présentée à La Médiathèque de Mons en 2013. Pour Park in progress à Mons, il développe et propose une autre version de cette performance dans le cadre de l’exposition Sounds in progress en association avec le festival d’arts sonores City Sonic.

W
  • ADAM J B WALKER
    -
    Belgique
    Adam JB Walker

    Diplômé des Beaux-Arts de Camberwell College of Arts, de l’University of the Arts London et en géographie de St Catharine’s College of Cambridge, Adam J B Walker oriente son travail et sa réflexion de peintre autour de l’exploration de l’espace. Il collabore avec de nombreux artistes européens. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Nottingham en 2012.

  • HELENA WAWRZENIUK
    -
    Pologne
     Warzeniuk Helena

    Artiste et designer polonaise, Helena Wawrzeniuk est diplômée de l'Ecole Polytechnique de Milan et de l'Académie des Beaux-Arts de Varsovie. Ses œuvres design sont installées dans des espaces publics urbains. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress Re-gen Sites à Huesca en 2014.

Z
  • SÁRI ZAGYVAI
    -
    Hongrie
    Sari Zagyvai

    Diplômée de l’université d’art appliqué Moholy-Nagy, en spécialité photographie, Sári Zagyvai a travaillé au laboratoire noir et blanc du Musée national hongrois à Budapest et au studio de photo de Francesco Jodice à Milan. En 2010, elle a obtenu une bourse pour un semestre à Bozen-Bolzano et elle a étudié la conception graphique et l'art vidéo. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Pannonhalma en 2012.

  • DANIEL ZAPICO
    -
    Espagne
    Daniel Zapico

    Spécialiste des instruments à cordes pincées de l’époque baroque, Daniel Zapico commence très tôt sa formation et obtient son diplôme à l’Ecole supérieure de musique de Catalogne. Associé à ses deux frères, il crée Forma Antiqva, qui se fait rapidement remarqué dans les festivals internationaux. Il a enregistré une dizaine de disques pour des labels prestigieux, dont Winter & Winter, ainsi que des enregistrements pour Radio France Musique, la BBC, RTVE ou Catalunya Música. Il enseigne actuellement au Conservatoire de Saragosse et à l’Académie de Musique Ancienne de Gijón. Lauréat des Pépinières pour le programme Park in progress à Huesca en 2014.

  • CHIARA ZUBIANI
    -
    Italie
    Chiara Zubiani

    Circassienne spécialisée dans le trapèze statique, diplômée du Centre national d'Arts du cirque de Londres, Chiara Zubiani expérimente les arts du clown, du jonglage, de l’acrobatie et le théâtre de rue pour les mêler à sa pratique du trapèze. Ses mouvements et attitudes corporelles entre mobilité et statique révèlent sa recherche d’une forme d’équilibre. Chiara Zubiani propose une œuvre ouverte au public et développe un cirque social et pédagogique. Lauréate des Pépinières pour le programme Park in progress à Nicosie en 2014.